VIDEO. On vous embarque dans le Père Noël Express : un voyage dans le temps à bord d'une locomotive à vapeur

durée de la vidéo : 00h02mn06s
Le Père Noël Express prend le départ ©France télévisions

Le "Père Noël Express" n'est pas passé inaperçu ce dimanche 17 décembre entre Orléans et Tours. Ce train, tiré par une locomotive à vapeur de 1947, a emmené près de 300 personnes, dont beaucoup d'enfants attirés par la présence du père Noël.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est un train un peu spécial qui entre en gare de Fleury-les-Aubrais ce 17 décembre. On n'a plus l'habitude de voir une locomotive à l'ancienne émerger d'un nuage de vapeur en sifflant son "tchou-tchou" caractéristique. On n'a pas non plus l'habitude de voir un barbu tout de blanc et de rouge vêtu accueillir les voyageurs, dont de nombreux enfants, à bord de son "Père Noël Express".

Adieu les rennes, bonjour les chevaux-vapeur

Et de fait, les 270 places disponibles se sont arrachées pour ce trajet entre Orléans et Tours. Géographiquement, rien d'exotique, mais le véritable voyage s'effectue, lui, dans le temps. La locomotive date de 1947. Comme l'explique Mathieu Jevais, le machiniste, la SNCF a passé commande de 1 340 locomotive aux États-Unis dans le cadre du plan Marshall, après la Seconde guerre mondiale. Celle-ci a comme petit nom 141 R 840.

Petite particularité, ajoute le machiniste, "on roule avec du carburant bio, fabriqué à base de résine de pin, c'est zéro carbone !La précision est importante car le départ plonge le public dans un impressionnant nuage de vapeur. Mise à la retraite à Vierzon en 1975, la machine a été remise en état par la section locale de l'Amicale des anciens et amis de la traction vapeur (AAATV)

Un monument historique entretenu avec soin

Classée monument historique depuis 2003, cette vieille dame de 33 tonnes fait l'objet du plus grand soin pour être maintenue en état. 

"C'est 6 à 8 circulations par an, avec tout un travail de maintenance prévu pour qu'elle puisse rouler sur le réseau ferroviaire français", explique Jérôme Ansel, le président de l'AAATV Centre-Val de Loire. Un travail "dans l'ombre", qui occupe "une cinquantaine de bénévoles à l'atelier", toute l'année. 

Grâce à ce travail de sauvegarde, la 141 R 840 sera toujours sur de bons rails en 2024, près de 80 ans après sa construction.