Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle : le maire de Pithiviers n'apportera son parrainage à aucun candidat

Coup de gueule en pleine campagne présidentielle : Philippe Nolland (LR), maire de Pithiviers (45), a décidé de n'accorder son parrainage à personne. 
Coup de gueule en pleine campagne présidentielle : Philippe Nolland, maire de Pithiviers (45), a décidé de n'accorder son parrainage à personne. ©France 3 Centre Val de Loire
Consterné. C'est le sentiment du maire de Pithiviers, Philippe Nolland (LR), lorsqu'il observe l'actuelle campagne présidentielle. 

"Les deux candidats issus des primaires ne seront peut-être pas, probablement pas, qualifiés au second tour; c'est invraisemblable. Je crois que j'ai raison de le dire", explique Philippe Nolland

Soutien d'Alain Juppé à l'origine, il a choisi de ne parrainer aucun candidat, son "candidat, n'ayant pas été retenu".

Dans sa lettre ouverte à ses concitoyens, il ajoute : "Nous avons eu des élections internes à LR avec le pugilat d'une dignité relative Copé/Fillon; puis les primaires de la droite, puis les primaires de la gauche, puis la campagne présidentielle et bientôt les législatives. Sans oublier les sénatoriales de septembre."

Bref, le maire du Pithiviers aimerait que la France fasse "autre chose que de la politique".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections