• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Rentrée scolaire 2018 : portable éteint et rangé !

© C.Krieff
© C.Krieff

C'est la nouveauté de la rentrée, le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, a renforcé les restrictions d'usage du portable. Désormais, dans les écoles et les collèges, les élèves ne peuvent plus utiliser leurs téléphones au sein des établissements, même lors des récréations. 

Par Alain Heudes

Le texte de loi a été adopté le 7 juin à l'Assemblée Nationale où il a fait l'objet de quelques commentaires peu amènes de la part d'élus de l'opposition, dénonçant un texte inutile. De fait l’interdiction des téléphones portables « durant toute activité d’enseignement » est déjà inscrite au Code de l’Education depuis 2010.

Dans les collèges du Loiret, par exemple, les restrictions de l'usage du téléphone sont connues depuis plus d'une dizaine d'années et l'application de ces limitations est mise en cohérence depuis 4 ans.
Le texte de la rentrée 2018 ne fait que clarifier la situation entérinée et n'a donc pas suscité de polémique, même si certains chefs d'établissement se sont interrogés sur les conditions de mise en oeuvre du bannissement du portable. Les enseignants n'ont pas le droit de fouiller un enfant et ne peuvent confisquer le téléphone que si l'élève est pris en flagrant délit d'utilisation abusive.

Cette inquiétude est tempérée par les chiffres récents. Par exemple dans le collège de Traînou (Loiret), seules 8 confiscations de téléphone portable ont été enregistrées lors de l'année scolaire 2017-2018, pour un effectif de 700 collègiens.

 
Portable éteint et rangé !



  




  

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus