La préfecture du Loiret décide de mesures de restriction à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation

A la veille d'une quatrième mobilisation nationale des gilets jaunes, la préfecture a pris quatre arrêtés restreignant la vente d'alcool, de produits inflammables, de carburant et l'utilisation d'articles pyrotechniques.

Parmi les quatre arrêtés en vigueur jusqu'à lundi, l'interdiction de la vente et le transport de carburant dans des récipients transportables (image d'illustration).
Parmi les quatre arrêtés en vigueur jusqu'à lundi, l'interdiction de la vente et le transport de carburant dans des récipients transportables (image d'illustration). © PHOTOPQR/L'YONNE REPUBLICAINE/MAXPPP
Les restrictions décidées par arrêté ce vendredi prennent effet le jour-même dès 16h. Pour la préfecture du Loiret, il s'agit d'anticiper la mobilisation des gilets jaunes prévue le lendemain en prenant les "mesures nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des biens à l'occasion des mouvements sociaux". Au total, quatre interdictions ou réglementations s'appliquent jusqu'à lundi matin (7h) sur le territoire du département.
 
Concrètement, la vente à emporter et le transport d'alcools sont interdits sur cette période. Il en va de même pour les produits inflammables, que ce soient le gaz, les alcools à brûler ou un solvant de type acétone, ou pour les acides. Le carburant ne pourra pas être acheté dans un récipient transportable sans "nécessité dûment justifiée par le client et vérifiée, en tant que de besoin, avec le concours des services de police locaux". Enfin, l'emploi d'artifices est proscrite pour les particuliers sur la voie publique (ou dans sa direction), ainsi que dans les lieux accueillant des rassemblements publics.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social prix du carburant consommation sécurité société