Réveillon du Nouvel An : les restrictions à connaître pour passer une soirée en toute sécurité

Comment passer un bon réveillon et faire la fête sans se mettre en danger en Centre-Val de Loire ce 31 décembre ? Les préfectures départementales ont pris plusieurs mesures de sécurité et d'interdictions.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Comme chaque année, les préfectures des six départements de la région Centre-Val de Loire sortent des arrêtes préfectoraux pour éviter tout trouble à l'ordre public. 

On vous explique ce que vous devez savoir pour votre réveillon en Centre-Val de Loire, selon votre département.

Pas d'alcool sur la voie publique

L'alcool est l'un des premiers facteurs de risque lors des festivités du Nouvel An, qu'il s'agisse d'accidents, d'agressions ou de nuisances plus mineures. Si rien ne vous interdit de consommer de l'alcool à la maison ou en terrasse, la vente d'alcool à emporter et sa consommation sur la voie publique seront interdites : 

  • dans le Cher du 31/12 à 18h jusqu'au 2/01 à 6h
  • en Eure-et-Loir du 21/12 à 18h jusqu'au 2/01 à 6h

Détention de carburant 

Les six préfectures de la région Centre-Val de Loire ont pris la décision de restreindre l'achat et la distribution de carburant. Les services de l'États considèrent en effet que "l'un des moyens pour commettre des incendies ou des tentatives d'incendies volontaires consiste à utiliser [...] les carburants et combustibles domestiques". La distribution, la vente, l'achat et la détention de carburants seront interdits :

  • dans le Cher du 29/12/22 au 2/01/23
  • en Eure-et-Loir du 21/12/22 au 2/01/23
  • dans l'Indre du 30/12/22 au 2/01/23 
  • en Indre-et-Loire dans plusieurs communes de l'agglomération de Tours jusqu'au 2/01/23
  • en Loir-et-Cher du 29/12/22 au 2/01/23
  • dans le Loiret du 29/12/22 au 2/01/23 

Pas de panique néanmoins si vous avez besoin de faire le plein : cette interdiction concerne l'achat et le transport de carburant "dans tout récipient transportable", sauf nécessité dûment justifiée par le client et vérifiée, au besoin, par les forces de l'ordre. Dans certaines départements, l'achat et la détention de substances acides ou inflammables sont également interdits.

Feux d'artifice

Elle aussi attendue, l'interdiction de la vente, du transport et de l'utilisation sur l'espace public ou en direction de l'espace public de feux d'artifices par les particuliers (exceptant donc les professionnels de la pyrotechnie) concerne :

  • le Cher jusqu'au 2 janvier 2023, 6h.
  • l'Indre jusqu'au 2 janvier, 6h
  • l'Indre-et-Loire jusqu'au 2 janvier, 6h
  • l'Eure-et-Loir jusqu'au 2 janvier 2023, 6h.
  • le Loir-et-Cher jusqu'au 2 janvier, 8h.
  • le Loiret jusqu'au 2 janvier 2023, 8h.

Cette interdiction s'applique aux artifices de divertissement des catégories F2 à F4, aux articles pyrotechniques des catégories T1, ainsi qu'à leurs dispositifs de lancement.

Matériel musical

Pour la dernière soirée de l'année, les préfets craignent également des débordements lors de fêtes musicales improvisées, rassemblées sous les termes "rave-party", "free party" ou "teknival" dans l'arrêté préfectoral de l'Indre.

Le transport de matériel de sonorisation ou de production d'électricité, tout comme les rassemblement eux-mêmes, sont donc formellement interdits dans le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre et le Loiret jusqu'au 2 janvier.