Il y a trois semaines, des chiens huskys étaient découverts dans un élevage insalubre du Loiret, à Douchy-Montcorbon. Une vingtaine ont été confiés à l'association "Sauvetage Embe". Ils sont aujourd'hui proposés à l'adoption.

L'affaire avait indigné les défenseurs de la cause animale, et même au-delà : le 14 mai dernier, une centaine de chiens huskys étaient découverts en piteux état au cours d'une opération de gendarmerie à Douchy-Montcorbon, dans l'est du Loiret.

Une vingtaine d'entre eux ont, depuis, été confiés à l'association "Sauvetage Embe", à Pers-en-Gâtinais : "honnêtement, on a déjà trouvé des chiens dans un pire état. Ils n'étaient pas malnutris. Il doit leur manquer un ou deux kilos, pas plus. Aujourd'hui, ils sont en bonne santé, propres, avec un beau poil", confie Emeline Ponot, présidente de l'association.

Des chiens très sociables

Des chiens désormais disponibles à l'adoption :"la plupart ont entre un et deux ans, mâles et femelles. Ils sont très sociables. Il faut simplement leur apprendre à marcher en laisse." Concernant l'environnement idéal : "c'est évidemment mieux d'avoir un jardin, mais ils peuvent aussi s'habituer à vivre en appartement", poursuit la bénévole.

Montant d'une adoption : 250€ vaccinés. Il faudra ensuite les faire stériliser.

Si une adoption "doit être réfléchie", compter entre 600 et 700€ pour nourrir et entretenir un husky à l'année. Celle-ci revêt aujourd'hui un caractère d'urgence pour l'association, qui fait face à des frais importants. Sans compter l'arrivée d'autres canidés tout au long de l'année : 

On est sollicités pour deux types de situations : soit sur réquisition judiciaire, comme dans le cas des chiens de Montcorbon, soit parce que des éleveurs en difficulté nous contactent directement.

Emeline Ponot, présidente de l'association "Sauvetage Embe"

"Ils n'arrivent plus à vendre leurs chiens, car la "mode" est passée, et se retrouvent avec des charges insurmontables." Et de citer l'exemple des american bully, bergers australiens et malinois : "on en a sorti plus de 70 entre 2022 et 2023". 

Une cagnotte Leetchi ouverte

Sur les dizaines de chiens husky découverts par les gendarmes à Douchy-Montcorbon le mois dernier, une quarantaine ont été récupérés par deux associations. Les autres, une quarantaine également, sont restés sur place. La propriétaire avait alors expliqué être "dépassée".

Afin de s'occuper au mieux de ces chiens et les nourrir, Emeline Ponot vient de lancer une cagnotte Leetchi. L'association a aussi besoin de croquettes, couvertures et paniers.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité