Journée de lutte contre les violences faites aux femmes : les manifestations en région

Aujourd’hui, c'est la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes. A cette occasion, plusieurs événements ont lieu en Centre-Val de Loire.

En France, près de 230 000 femmes se déclarent victimes de violences physiques ou sexuelles. Tous les trois jours, une femme en meurt. C’est dans ce contexte que le président de la République, Emmanuel Macron, a déclaré que l’égalité homme-femme devienne « la grande cause du quinquennat ».

À l’occasion de cette journée internationale, plusieurs événements ont eu lieu en Centre-Val de Loire.


À Orléans, un flash mob militant était organisé par le planning familial 45 sur le parvis de la place d’Arc pour interpeller le public sur les violences faites aux femmes. Sur place, un mur d’expression les encourage à laisser un message et à libérer la parole sur le sujet.


En Indre-et-Loire, un procès d’assises fictif inspiré de faits réels sur la thématique du viol conjugal est organisé à La Riche. L’occasion de comprendre le mécanisme d’un procès d’assises et d’évoquer le drame des viols conjugaux. Un procès organisé par la délégation départementale aux droits et à l’égalité des femmes avec le concours d’avocats et de juges.

En Eure-et-Loir, neufs femmes témoignent. « Paroles de femmes libres » c'est le titre d'une exposition à Chartres. Il s'agit d'une série de photos et de textes témoignant des violences conjugales. L’exposition voyagera durant un an en Eure-et-Loir. Pour les victimes qui témoignent, c'est un long travail d'introspection. « C’était une épreuve de me mettre en avant, c’est un gros travail sur nous-mêmes, ce n’est pas facile d’en parler, beaucoup de choses remontent », explique Anne-Gaëlle Vigne, victime de violences conjugales.

Le reportage de Didier le Pape et Nathalie Heraud.

« Paroles de femmes libres » c'est le titre d'une exposition à Chartres. Elle propose une série de photos et de textes témoignant de ces violences conjugales. L’exposition voyagera durant un an en Eure-et-Loir. ©France 3 CVDL