Météo. Des températures toujours au-dessus de la moyenne pour cette deuxième semaine d'octobre

Après avoir connu un week-end plus qu'ensoleillé, la région Centre-Val de Loire va connaître une semaine toujours plus douce en termes de températures.

Il est encore trop tôt (ou trop tard) pour remballer les tenues d'été. Après avoir subi le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré, les températures continuent de chauffer dans la région Centre-Val de Loire. Les chaleurs de ce début du mois d'octobre sont toutes aussi inédites, certaines communes ont même observé les + 30°C les plus tardifs jamais enregistrés dans l'ouest du Berry et le sud de la Touraine.

Et cette semaine du 9 octobre semble suivre le rythme. À Bourges et à Châteauroux, l'on pourra atteindre les 28°C jusque samedi où les températures devraient finalement baisser et se rapprocher des "normes" de la saison.

Une descente des températures qui n'est pas encore acquise selon Olivier Renard, président de Météo Centre. "Nous sommes quasi certains d'avoir de fortes anomalies jusqu'au 11, mais cela pourrait se prolonger jusqu'au 13... Dans l'ensemble, le refroidissement sera certainement dû aux mouvements de l'anticyclone en lui-même qui se déplacerait plus au Sud, ce qui laisserait potentiellement passer des perturbations venant de l'Atlantique, et donc de la pluie."

L'été indien perdure

Alors que les températures devraient osciller entre 17 et 18°C à cette période de l'année, la région en connaît 10 de plus que la normale en moyenne. Un phénomène qu'explique Olivier Renard : "Comme prévu par les projections du GIEC, l'été se prolonge de façon très marquée cette année avec une arrivée d'air chaud et un anticyclone présent sur l'ouest de l'Europe." Ces deux phénomènes couplés apportent donc des températures anormalement élevées. 

"Avec le changement climatique, on s'attend à voir des vagues de chaleur plus précoces, plus tardives, plus intenses et plus durables, et c'est ce que nous observons en ce début d'automne 2023." affirme Matthieu Sorel, climatologue pour Météo France

Les températures pourraient revenir à la normale d'ici la fin de la semaine.