Météo : jusqu'à 30 degrés attendus cette semaine en Centre-Val de Loire

Publié le

La semaine du 9 au 15 mai s'annonce estivale en Centre-Val de Loire, avec des températures dépassant les 25 degrés. Elles pourraient atteindre les 30 degrés dans le sud de la région le 11 mai.

"C'est le bon moment pour planter les tomates", confie un vendeur de Jardiland Orléans-sud ce dimanche 8 mai. De fait, les gelées ne seront probablement plus à craindre en ce début de mois de mai en Centre-Val de Loire. Dans le sud de la région, aussi, comme le montre une vidéo de l'association Météo Centre, le temps est ensoleillé.

Jusqu'à 30 degrés mercredi 11 mai

Selon Météo France et l'association Météo-Centre, les températures devraient régulièrement atteindre voire dépasser les 25 degrés entre le 9 et le 15 mai, avec "des conditions temporairement plus variables" en milieu de semaine, mais toujours un beau soleil.

Le lundi 8 mai, au lever du jour, les températures s'échelonnaient de 5 à 10 degrés en Centre-Val de Loire. Dans l'après-midi, elles grimperont jusqu'à 24 degrés au nord de la région et 27 degrés au sud. Au cours de la semaine, l'ambiance va se réchauffer jusqu'à mercredi, où le mercure affiche des maximes de 27 à 30 degrés au sud de la Loire. Le vent, en revanche, se renforcera, et un petit risque orageux est à signaler du côté du Berry.

Vers un renforcement de la sécheresse ?

La raison de ce réchauffement, explique Météo Centre, est à chercher du côté d'une "dorsale anticyclonique" qui s'étire "du Maroc et de la péninsule ibérique jusqu'à la Pologne en passant par la France".

Cette configuration "favorisera des conditions très ensoleillées et estivales sur la majeure partie du pays" malgré un risque d'orage localisés, surtout dans le Berry, entre le jeudi 12 et le vendredi 13 mai.

En revanche, la sécheresse, qui menace déjà la région, risque de s'accentuer "avec des cumuls de précipitation extrêmement faibles voire nuls, notamment sur le nord-ouest du pays, dont une large partie du nord-ouest du Centre-Val de Loire".

Plusieurs départements, dont le Loiret, le Cher et l'Indre, ont déjà déclenché la vigilance sécheresse depuis fin avril. Les préfectures encouragent les usagers à la "sobriété" et à faire un "usage raisonnable de l'eau". Ce risque de sécheresse inquiète en premier lieu les agriculteurs.