• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les migrants mineurs isolés de Cerdon

© France 3 Centre-VDL
© France 3 Centre-VDL

Ils sont arrivés mercredi de la "jungle de Calais". 55 migrants mineurs isolés ont investi le centre de vacances du Grand-Val, situé à 3 km du bourg de Cerdon. Notre reporter MOJO en a rencontré quelques-uns avec une bénévole

Par Elsa Cadier

Mercredi, de jeunes migrants isolés ont rejoint des Centres d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés (CAOIM) à Pierrefitte-ès-Bois et Cerdon dans le Loiret, et au château de Vaux à Saint-Maurice-Saint-Germain en Eure-et-Loir.

Ils sont arrivés par bus de la "jungle de Calais". 55 migrants mineurs isolés se sont retrouvés à Cerdon. Ils ont investi le centre de vacances du Grand-Val, situé à 3 km du bourg de Cerdon. Agés entre 14 et 17 ans, ces garçons sont Soudanais, Egyptiens, Erythréens. Ils ont touché, par leur histoire le maire de Cerdon Alain Aché :
"Ces jeunes ont beaucoup souffert, que ce soit lors de la fuite de leur pays où lors de leur séjour à Calais." précise-t-il dans un communiqué. Il demande aux Cerdonnais ey Cerdonnaises un accueil courtois et humain, "digne d'un Français responsable et citoyen, respectant ainsi les valeurs de la République."
Ces jeunes ne sont pas voués à rester. La plupart aspire à rejoindre l'Angleterre. La fermeture du centre est prévue le 15 mars 2017.

Au lendemain de leur installation, notre reporter MOJO Mélanie Traschler, en a rencontré quelques-uns avec Manon la bénévole...




Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus