Mission du patrimoine 2021: six projets retenus en Centre-Val de Loire

Six projets ont été retenus dans la liste des 100 de la Mission Patrimoine animée par Stéphane Bern. Ils bénéficieront donc de financements récoltés grâce à l’aide de la Française des jeux, qui labellisent certains de ces jeux pour recueillir des fonds destinés à ces opérations.
Les six projets retenus dans la liste des 100 de la Mission Patrimoine 2021.
Les six projets retenus dans la liste des 100 de la Mission Patrimoine 2021. © Fondation du patrimoine

Les 100 projets de maillage qui viennent d’être dévoilés, complètent la première annonce en Avril dernier des 18 sites emblématiques choisis.

Contrairement à cette première annonce, qui permet aux monuments choisis d’avoir un financement à 100%, il s’agira cette fois-ci d’une aide au financement. Dans notre région six sites, un par département ont été choisis :

Dans le Cher, la Chapelle templière de Francheville à Brécy a bien besoin de cette aide

Ce monument datant de 1249, qui se trouvait sur le passage des pèlerins en route pour St Jacques de Compostelle était laissé à l’abandon depuis une trentaine d’années. Il a beaucoup souffert, et son propriétaire a  fait estimer les travaux.

Une facture de 340 000 euros pour remonter le pignon qui menace de s’écrouler, refaire les murs la charpente et la toiture effondrés. Rénovée, la chapelle servira de lieu d’accueil aux pèlerins, comme par le passé et pourra accueillir des expositions organisées par la commune, affirme son propriétaire.

Comme les autres lauréats, il ne saura pas avant la fin de l’année et les lotos du patrimoine organisés, quel sera le montant de l’aide attribuée. 

La serre du château de Bouthonvilliers à Dangeau, bientôt une seconde jeunesse

Dans ce château privé, il existe une serre du XIX siècle, laissée à l’abandon, mais que les propriétaires aimeraient restaurer. Un budget estimé à 90 000 euros pour reprendre la ferronnerie, remettre des vitres et consolider les maçonneries.

Etonnés et contents, les propriétaires vont donc pouvoir commencer leurs travaux, avec une aide bienvenue.

Le théâtre du Château de Valençay, un bijou à redécouvrir

Construit dans une dépendance du Château en 1819/1820 par Talleyrand, ce très beau théâtre à l’Italienne a été complétement oublié au XX siècle. Il a beaucoup souffert de l’humidité. Les devis ont été établis et il faudra 700 000 euros pour redonner à ce lieu son lustre d’antan et ainsi pouvoir le rouvrir au public pour ses missions premières.

Plus les gens participeront aux lotos du patrimoine et aux jeux, plus les fonds versés seront importants. Laurence Fraissignes déléguée départementale de la Fondation du Patrimoine dans l’Indre rappelle que lors des trois années écoulées, ce sont 348 000 euros qui ont été attribués aux trois projets sélectionnés.

La grange de l’Isle de Saint-Michel-sur-Loire à Coteaux-sur-Loire, unique en son genre

Encore un bâtiment qui n’aspire qu’à retrouver son lustre d’antan. La grange de l’Isle, "dernier bâtiment d’octroi connu" est à l’abandon depuis un demi-siècle. Son propriétaire actuel aurait pour but d’en faire une "maison de la Loire" et une salle d’exposition d’artistes.

L’aide que devrait lui apporter le Fondation devrait accélérer le projet.

La loge de vigne de Courtiras à Vendôme, à sortir de l’oubli et de la destruction

Propriété de la ville, ce bâtiment est en état de ruine ou presque. Construite à mi- coteau, tournée vers la vallée du loir, la loge date de la fin du XVIII siècle. Son toit pyramidal en faisait son originalité.

Elle servirait de témoignage d’un passé viticole où il serait bon fêter la Saint Vincent, le ban des vendanges et exposer des outils traditionnels. Les vignes autour de la loge ont été arrachées dans les années 1980. Mais des vignerons ont replantés non loin, 10 hectares de vigne.

L’église Saint-Gault à Yèvre-le-Châtel

Cette église en mauvais état. Ce n’est un secret pour personne. Mais les travaux entrepris n’ont jamais permis de revoir tous les problèmes. Située en contre-bas de la basse-cour du château médiéval de cette cité classée parmi "les plus beaux Villages de France" qui compte 207 habitants, elle a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments Historiques en 1925.

Les devis effectués se montent à 500 000 euros. Là aussi toute aide sera précieuse pour aider à sa rénovation. La Fondation du Patrimoine a d’ailleurs lancé une souscription publique.

A la fin de l’année, les six projets retenus bénéficieront donc des financements supplémentaires de la Mission Patrimoine, qui devraient permettre à ces monuments de retrouver tout leur éclat.

Carte Intéractive. Les six projets retenus :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture