Nouvel An : les restrictions et interdictions à connaître pour passer un bon réveillon

Publié le
Écrit par Thomas Hermans
Nouvel An, image d'illustration.
Nouvel An, image d'illustration. © David Becus/La Dépêche du Midi/MaxPPP

Que ce soit pour contrer la propagation du variant Omicron ou pour éviter les "troubles à l'ordre public", les préfectures ont pris un certain nombre de mesures et annoncé des interdictions pour la nuit de la Saint-Sylvestre en Centre-Val de Loire.

Chaque année, les interdictions temporaires de la Saint-Sylvestre marquent une tradition que les préfectures s'évertuent à perpétuer pour éviter tout trouble à l'ordre public. Comme l'année dernière, ce Nouvel An 2022 sera, en plus, marqué par l'épidémie de coronavirus. Une situation qui a poussé certains préfets à prendre quelques mesures supplémentaires, pour limiter les contaminations.

On vous explique ce que vous devez savoir pour votre réveillon en Centre-Val de Loire, selon votre département.

- Port du masque obligatoire

Plusieurs zones de la région sont déjà soumises au port du masque dans l'espace public, en plus des marchés, brocantes, abords des gares et autres centres commerciaux. C'est notamment le cas en centre-ville d'Orléans, de Châteauroux, de Blois ou encore de Chartres depuis plusieurs semaines. Une liste à laquelle s'est ajouté Bourges ce 31 décembre, et qu'intègrera Tours à partir du 1er janvier.

On vous détaille tout ça dans cet article.

- Vente d'alcool interdite

La vente d'alcool à emporter ainsi que la consommation d'alcool sur la voie publique est interdite dans tous les départements :

  • Dans le Cher et dans l'Indre, du vendredi 31 décembre à 18h et jusqu’au dimanche 2 janvier à 6h
  • En Eure-et-Loir, du jeudi 30 décembre à 18h au lundi 3 janvier à 8h
  • En Indre-et-Loire et en Loir-et-Cher, du vendredi 31 décembre à 18h au samedi 1er janvier à 8h
  • Dans le Loiret, du vendredi 31 décembre à 17h au samedi 1er janvier à 10h

- Bars, danse et fête

Dans plusieurs départements, bars, débits de boisson, restaurants et autres cabarets se voient imposer une heure maximale d'ouverture. Tous fermeront au plus tard cette nuit du Nouvel An à 2h du matin dans le Cher et en Indre-et-Loire.

Danser dans des lieux recevant du public est également interdit par plusieurs préfectures. Une tentative de ralentir la progression de la vague épidémique, et "dans une logique de cohérence avec la fermeture des discothèques", comme l'écrit la préfecture d'Indre-et-Loire. Ce sera notamment le cas dans l'Indre, en Indre-et-Loire et en Loir-et-Cher. La préfecture de Loir-et-Cher a également décidé d'interdire la diffusion de "musique amplifiée" lors d'évènements organisés par les mêmes établissements.

En Indre-et-Loire et dans le Loiret, les rassemblements festifs et regroupements spontanés de plus de 10 personnes dans l'espace public ou un lieu ouvert au public sont interdits toute cette nuit.

- Rave parties et teknivals

Comme chaque année, les préfectures ciblent les "rassemblements festifs à caractère musical" de type rave party ou teknival. Ce type de rassemblement est interdit dans les six départements de la région, ainsi que le transport de tout "matériel susceptible d’être utilisé pour une manifestation non autorisée notamment sonorisation, sound system, amplificateurs, groupes électrogènes de plus de 10kVA" sur les routes de la région, comme le précise la préfecture du Cher. 

Ces interdictions prennent effet selon le calendrier suivant :

  • Dans le Cher, du vendredi 31 décembre à 12h au lundi 3 janvier 2022 à 12h
  • En Eure-et-Loir, du jeudi 30 décembre à 15h au lundi 3 janvier à 8h
  • Dans l'Indre, de minuit vendredi 31 décembre matin au lundi 3 janvier à midi
  • En Loir-et-Cher, du vendredi 31 à 8h au lundi 3 janvier à 8h
  • Dans le Loiret, du jeudi 30 décembre à 12h au lundi 3 janvier à 15h
  • En Indre-et-Loire, est simplement précisée l'interdiction la nuit du Nouvel An

- Les feux d'artifices

Elle aussi attendue, l'interdiction de la vente, du transport et de l'utilisation sur l'espace public ou en direction de l'espace public de feux d'artifices par les particuliers (exceptant donc les professionnels de la pyrotechnie) concerne tous les départements de la région. Cette interdiction s'applique aux artifices de divertissement des catégories F2 à F4, aux articles pyrotechniques des catégories T1, ainsi qu'à leurs dispositifs de lancement.

Dans les six départements, cette interdiction est déjà en vigueur ce 30 décembre, mais sa fin est variable :

  • Dans le Cher, dimanche 2 janvier à 6h
  • En Eure-et-Loir et dans l'Indre, lundi 3 janvier à 6h
  • En Loir-et-Cher, lundi 3 janvier à 8h
  • Dans le Loiret, samedi 1er janvier à 12h
  • En Indre-et-Loire, est simplement précisée l'interdiction durant la nuit du Nouvel An

La préfecture du Cher ajoute l'interdiction de l'utilisation et du transport d'acide dans l'espace public et dans les lieux de grand rassemblement.

- Carburants et combustibles

Considérant les possibles "troubles à l'ordre publique" et "la menace terroriste toujours élevée", les combustibles et autres carburants sont aussi soumis à régulation. La distribution, vente et achat de carburants interdits dans tout récipient transportable, de combustibles domestiques et produits inflammables sans nécessité dument justifiée est interdite :

  • Dans le Cher, jusqu’au dimanche 2 janvier à 06h
  • En Eure-et-Loir et dans l'Indre, jusqu'au lundi 3 janvier à 6h
  • En Indre-et-Loire et en Loir-et-Cher, jusqu'au lundi 3 janvier à 8h
  • Dans le Loiret, jusqu'au dimanche 2 janvier à minuit

Les arrêtés sont tous consultables sur les sites des préfectures des six départements de la région.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.