Passage à l'heure d'hiver ce dimanche 30 octobre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Flora Battesti .

Dans la nuit du samedi 29 octobre au dimanche 30 octobre, nous passerons à l'heure d'hiver. Nous pourrons dormir une heure de plus : à 3 h du matin, il sera de nouveau 2 h. Mais ce changement peut perturber notre horloge biologique.

Le changement à l'heure d'hiver survient le dernier week-end du mois d'octobre. Ce sera donc dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 qu'il faudra retirer 60 minutes de nos pendules. C'est la possibilité de gagner une heure de sommeil en plus... et une heure de plus de week-end !



Le changement d'heure, une économie d'énergie



Ce changement bi-annuel sur notre pendule peut également affecter notre horloge biologique : trouble du sommeil, de l'apétit... Mais alors pourquoi avoir mis en place ce dispositif ? 

Après le choc pétrolier en 1975, le gouvernement a décidé d'instaurer le changement d'heure pour effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Cela permet de faire correspondre les heures activités avec les heures d'ensoleillement pour limiter l'usage de la lumière artificielle. 

Le site developpement-durable.gouv.fr explique que cette mesure a permis « d’économiser en 440 GWh en éclairage en 2009, soit la consommation d’environ 800 000 ménages. Grâce à ces économies, la France a ainsi évité l’émission de 44 000 tonnes de CO2. En 2030 la réduction globale des émissions due au changement d’heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2.»



Calendrier des changements d'heure en 2017



Passage à l'heure d'été 2017Passage à l'heure d'hiver 2017
samedi 25 mars au dimanche 26 mars

À 2h, il sera 3h.

(Vous avancerez vos horloges d'une heure)
samedi 28 octobre au dimanche 29 octobre

À 3h, il sera 2h.

(Vous reculerez vos horloges d'une heure)


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité