Plusieurs centaines de manifestants contre le pass sanitaire en Centre-Val de Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romain Bizeul .

De nombreuses manifestations contre l'obligation de vaccination du personnel soignant et l'extension du pass sanitaire se déroulaient en France ce 17 juillet 2021. En Centre-Val de Loire, quelques dizaines jusqu'à plus d'un millier de personnes étaient réunis selon les villes de la région.

Depuis le 12 juillet 2021, lors de sa dernière allocution, le président de la République a déclaré la vaccination obligatoire pour le personnel soignant et un élargissement progressif du pass sanitaires. Emmanuel Macron justifie ces mesures par le regain de l’épidémie de Covid-19 et notamment la diffusion du variant Delta. Allant même jusqu’aux restaurants et aux centres commerciaux, le nouveau pass sanitaire est destiné à inciter au maximum les Français à se faire vacciner. 

S’il est encore possible de se faire tester - avec un test PCR ou antigénique - pour pouvoir présenter pass sanitaire valide, cela sera de plus en plus compliqué à l’avenir. En effet, l’exécutif prévoit de rendre ces tests payants d’ici à l’automne prochain. Si ces annonces ont produit l’effet escompté avec une explosion des demandes de vaccination conduisant même à l’ouverture de nouveaux créneaux selon les territoires, d’autres pointent des mesures liberticides. Ainsi, ce 17 juillet, pour dénoncer une entrave aux libertés individuelles, des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues, en Centre-Val de Loire comme partout en France.

Des manifestations dans les grandes villes de la région

À l’appel de syndicats ou de mouvements "anti pass sanitaire" nés récemment, plusieurs manifestations se sont déroulés dans la région. En Eure-et-Loire, c’est à Chartres qu’une cinquantaine de personnes s’est rassemblée en début d’après-midi sur la place Châtelet. 

Il y eut 2 manifestations à Bourges le même après-midi. La première répondant à l’appel de la CGT, comportait, selon la police, environ 200 personnes rassemblées vers le rond-point de la résistance. Un peu plus tard, vers 16  heures, un second cortège se réunissait place Seraucourt. De plus grande ampleur, celui-ci réunissait près de 900 personnes, toujours selon les chiffres de la police. 

Dans le Loiret, une manifestation contre le pass sanitaires et les mesures d’Emmanuel Macron s’est tenue à Orléans. Selon la police, entre 400 et 500 personnes y ont pris part. 

Un peu plus étonnant un rassemblement quelque peu informel s’est fait à Châteauroux pour protester également. Une cinquantaine de personnes se sont réunis place de la République, mais le rassemblement n’aurait duré qu’une vingtaine de minutes, comme nous l’assure la préfecture de l’Indre. 

La plus grosse mobilisation de la région se trouvait du côté de Tours. La préfecture d’Indre-et-Loire annonce "un petit peu plus de 1 000 personnes" qui s’étaient donné rendez-vous place Jean Jaurès. Le cortège a ensuite remonté la rue Nationale pour se terminer devant la préfecture pour montrer son mécontentement. 

Parmi les différentes manifestations se tenant en Centre-Val de Loire, aucun débordement n’est à signaler.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité