Primaire de la droite et du centre : les réactions politiques de la région Centre-Val de Loire

François Fillon, plébiscité à la primaire, sera le champion de la droite en 2017 / © Eric FEFERBERG / AFP
François Fillon, plébiscité à la primaire, sera le champion de la droite en 2017 / © Eric FEFERBERG / AFP

Avec 66.5% des voix, François Fillon a remporté dimanche la primaire de la droite et du centre. Son élection a suscité plusieurs réactions des élus politiques dans notre région. 

Par Fabienne Marcel

François Fillon est la surprise de cette primaire de la droite et du centre. L'ancien Premier ministre de 2007 à 2012 a désormais comme objectif de rassembler sa famille politique et de remporter la Présidentielle 2017. Son élection dimanche soir a suscité plusieurs réactions des élus politiques de la région. A commencer par le chef de fil de la droite en région Centre, Guillaume Pelletier. Le Maire de Neung-sur-Beuvron et Président du groupe Les Républicains au Conseil Régional se félicite même du score de candidat Fillon dans le Loir-et-Cher, un département rural où François Fillon fait son meilleur score 73%. 

Serge Grouard : le "Monsieur Projet"


Parmi ses fidèles soutien, François Fillon peut compter sur Serger Grouard, l'ancien maire d'Orléans et député du Loiret. A l'Assemblée Nationale, ses collègues le décrivent comme un "besogneux", un "fin connaisseur des dossiers". Auprès du sarthois, il a aidé à l'élaboration du programme. Il en est même l'un des principaux artisans. Il obtient le titre de "responsable de projet" dans l'équipe de campagne.

La Gauche divisée


Dès l'annonce de la victoire de François Fillon, Yann Galut, Député du Cher et Fondateur de la Gauche Forte n'a pas tardé à partager son sentiment sur le réseau social Twitter. 

Corinne Leveleux-Teixeira, la conseillère municipale d'Orléans et Conseillère régionale du Centre a elle, posté sur Facebook son désaroi avec une mise en garde sur le candidat de droite à la Présidentielle 2017. 

Le député socialiste d'Indre et Loire, Laurent Baumel, reçu dimanche soir chez nos confrères d'Europe 1, mets lui aussi en garde les électeurs de gauche sur le programme de François Fillon. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus