Prisons : durcissement du mouvement à Châteauroux et déblocage à Orléans-Saran

© P.Epee
© P.Epee

Le mouvement des personnels pénitentiaires se durcit à Châteauroux après l'agression, dimanche, d'une surveillante. La prison est bouclée par les personnels grévistes. Ce matin, en revanche, la police est intervenue  pour dégager les accès du centre pénitentiaire d'Orléans-Saran. 

Par Alain Heudes

La prison du Craquelin, à Châteauroux, est totalement bloquée ce lundi. Il n'y aura qu'une seule extraction de détenu dans la journée et elle concernera l'homme qui a agressé une surveillante dimanche. Cet individu, considéré comme habituellement calme, a subitement fait preuve de violence à l'égard des personnels qui tentaient de le raisonner alors qu'il exhibait une arme blanche, selon le témoignage d'un syndicaliste recueilli sur place.
La surveillante n'a été que très légèrement blessée, mais cet incident supplémentaire a encore tendu les relations entre personnels et administration pénitentiaire, dans un contexte de revendications nationales sur les conditions de travail et la rémunération des gardiens de prison.


© P.Epee
© P.Epee

En début de matinée le maire L.R de Châteauroux, Gil Averous, est venu à la rencontre des personnels qui bloquent l'entrée du centre pénitentiaire du Craquelin. Dans l'agglomération castelroussine un autre blocus est en place devant la Maison Centrale de Châteauroux-Saint Maur.



En revanche le blocage établi devant le centre pénitentiaire d'Orléans-Saran a été levé en cours de matinée après l'intervention des forces de l'ordre.
Récit de la matinée à Saran (Loiret) dans ce reportage de Corinne Bian-Rosa et Etienne Breil :

Prisons : déblocage à Orléans-Saran





Sur le même sujet

Portraits d'agriculteurs avant le Salon : éleveurs de chiens

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés