Rénovation énergétique des bâtiments : ce qui change au 1er janvier 2020

© FRANCOIS DESTOC / MAXPPP
© FRANCOIS DESTOC / MAXPPP

Dès janvier 2020, le crédit d'impôt pour la rénovation énergétique des bâtiments (CITE) sera peu à peu remplacé par une prime réservée aux ménages modestes. C’est ce qui ressort du projet de budget 2020. Certains artisans poussent les particuliers à accepter des devis dans la précipitation. 
 

Par P.S.

Si vous essayez de renforcer l’isolation de votre logement ou d’installer de nouveaux chauffages chez vous, vous le savez peut-être : dès le 1er janvier 2020, les aides à la rénovation énergétique vont changer.

Le budget 2020 n’est pas encore voté de manière mais les contours du nouveau dispositif se dessinent déjà.  

Une prime accordée aux plus modestes

Concrètement, au premier janvier 2020 le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) sera remplacé par une prime, pour les ménages les plus modestes. Les autres pourront encore bénéficier de ce dispositif s’ils remplissent certaines conditions.
Au premier janvier 2021, le CITE sera définitivement supprimé et une prime sera versée à tous les ménages.

Le montant de la nouvelle prime dépendra de la nature des travaux engagés ainsi que des revenus du ménage.
 

Faut-il engager des rénovations avant 2020 ?

En cette fin d’année, certains artisans pressent les propriétaires à investir en urgence dans la rénovation écologique de leur logement, sous peine de ne pas pouvoir bénéficier du CITE. Car, sans avoir commencé de travaux, il est possible de bénéficier des conditions du CITE 2019 à condition d’avoir accepté un devis et versé un acompte en 2019.

« Beaucoup de gens nous appellent parce que des artisans leur ont dit que le taux serait moins intéressant en 2020, ça pousse un peu à signer pour des travaux dont on n’a pas forcément besoin », explique Luc Guillier, chargé de mission énergie à l’ADIL du Loiret, une association qui accompagne les particuliers sur les questions de logement.

Selon lui, les conditions du CITE 2019 sont plus intéressantes qu’en 2020 sur les postes de chauffage mais pas forcément sur d’autres types de travaux comme l’isolation. Inutile, donc, de se précipiter.
Luc Guillier, chargé de mission énergie - ADIL du Loiret

« Il ne faut pas oublier les bons principes à savoir qu’on fait plusieurs devis, on compare ses travaux, on vérifie que l’entreprise à laquelle on fait appel est une entreprise référencée et si on peut, on contact son espace faire qui sera là pour donner des informations précises et neutres sur les travaux qui peuvent être engagés », précise Luc Guillier.

Des conseils gratuits aux particuliers

L’espace Faire auquel il fait référence est une plateforme d’accompagnement en ligne qui propose un accompagnement en ligne aux particuliers sur la rénovation énergétique de leur logement. Les conseillers sont joignables facilement au prix d'un appel local en composant le numéro suivant : 0 808 800 700.

Le barème d’attribution de la nouvelle prime est encore temporaire. Pour l’instant, il se répartit comme suit.
 
Barême présenté à la discussion du Projet de loi de finances 2020 / © Ministère de la transition écologique et solidaire
Barême présenté à la discussion du Projet de loi de finances 2020 / © Ministère de la transition écologique et solidaire

 

Sur le même sujet

Les + Lus