Les Restos du Coeur du Loir-et-Cher relancent les distributions alimentaires avec une nouvelle organisation

Les Restos du Coeur du Loir-et-Cher avaient suspendu leurs distributions alimentaires le 17 mars 2020 par manque de masques et de moyens de protéger les bénévoles. Après avoir fabriqué des masques artisanaux, les bénévoles vont distribuer des colis alimentaires aux bénéficiaires.
Les centres de distribution alimentaires du Loir-et-Cher réouvrent progressivement à partir de lundi 6 avril 2020
Les centres de distribution alimentaires du Loir-et-Cher réouvrent progressivement à partir de lundi 6 avril 2020 © Eric Patin/ DR
"On est heureux de redémarrer. Nous avions volontairement arrêté les distributions pour protéger nos bénévoles qui ont en grande majorité plus de 70 ans. La priorité est de les préserver sur le long terme. On a donc profité de cet arrêt pour lancer une campagne de fabrication de masques artisanaux. "

Jean-Claude Didion, président de l'Association départementale du Loir-et-Cher est soulagé. En deux semaines, les bénévoles ont fabriqué plus de 500 masques. A quoi il faut ajouter le don de 250 masques chirurgicaux par des médecins notamment.

"Ce sont des masques qui protègent des projections. Sans ça, nous n'aurions pas pu reprendre les distributions. "

Les distributions alimentaires vont reprendre mais sous une autre forme

"Nous nous sommes retrouvés avec moins de 40 % de bénévoles actifs et avec l'obligation de modifier nos méthodes de distribution pour ne pas exposer ces bénévoles et tous les nouveaux qui sont venus nous rejoindre pendant cette période très difficile." 
Plus de 600 colis ont été préparés samedi 4 avril au centre des Restos du Coeur de Blois
Plus de 600 colis ont été préparés samedi 4 avril au centre des Restos du Coeur de Blois © Jean-Pierre Monereau/ Restos du Coeur 41

Les bénéficiaires vont pouvoir venir retirer un colis déjà préparé dans leur centre habituel

A Blois par exemple, dès demain, lundi 6 avril, des tables seront installées sous un barnum à l'extérieur. Les bénéficiaires seront séparés d'un mètre. Leur température sera prise à l'arrivée. Tous les bénévoles seront équipés de masques. Il y a assez de gel hydroalcoolique. Et tout le centre de Blois a été désinfecté jeudi pour ne pas contaminer les bénévoles.

" Nous allons pouvoir servir tout le monde dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire. La seule différence est que les bénéficiares n'auront pas de choix dans les denrées. Ce sera la même chose pour tout le monde. On n'a pas pu faire autrement," concède Jean-Claude Didion, le président des Restos du Loir-et-Cher.
Les colis alimentaires seront les mêmes pour tous les bénéficiaires des Restos du Coeur
Les colis alimentaires seront les mêmes pour tous les bénéficiaires des Restos du Coeur © Jean-Pierre Monereau /AD 41 Restos du Coeur

Reprise de la distribution aux gens de la rue

Les bénévoles les plus exposés étaient ceux qui constituaient l'équipe s'occupant des gens de la rue à Blois. Ils ont tous repris leur accompagnement jeudi 2 avril. La prochaine distribution aura lieu lundi 6 avril.  
"Il y aura deux distributions par semaine au lieu de quatre sur un seul point de la Poste au lieu de deux, " précise le président. " Il faut dire qu'il y a moins de gens dans la rue. A Blois par exemple il ne reste que les irréductibles. Tous les autres ont été hébergés par la Ville. " 

Des distributions réorganisées sur le département

Le Loir-et-Cher compte en moyenne 7000 bénéficiaires des Restos du Coeur. Presque tous les centres vont réouvrir à partir de la semaine prochaine avec des distributions de colis à l'extérieur. Le président du Loir-et-Cher l'assure : " On ne manque pas de denrées pour le moment. La collecte nationale début mars a été bonne malgré une baisse de 8%."Restent fermés par manque de bénévoles et des responsables aptes : 

Appel aux dons de masques et aux bénévoles

Même si les centres réouvrent le président lance un appel aux dons de masques et aux bénévoles : " Nous utilisons aujourd'hui des masques de fabrication artisanale. Il nous en faudrait au minimum 250 par semaine. Par ailleurs il nous manque un préparateur à l'entrepôt départemental, des chauffeurs ainsi que des bénévoles pour préparer les sacs et nettoyer les frigos."

Et d'ajouter : "Je tiens à remercier nos donateurs qui ont été particulièrement généreux. On a reçu beaucoup de dons alimentaires notamment des écoles, collèges et commerces qui ont dû fermer. 50 nouveaux bénévoles se sont présentés à Blois. Mais il faudra toujours du renfort pour soulager nos bénévoles habituels. "

Une chose est sûre, toute cette nouvelle organisation a engendré de grosses dépenses inattendues. C'est donc aussi un appel aux dons en argent que les Restos du Coeur lancent.  

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société solidarité restos du coeur