Cet article date de plus de 3 ans

SNCF : pagaille dans les gares et trains en direction des villes de la région

Trains bondés, voyageurs debouts, retards... Rejoindre la région pour les fêtes semble être un parcours du combattant pour les clients de la SNCF. 
Les voyageurs se plaignent de la foule et de devoir voyager debout.
Les voyageurs se plaignent de la foule et de devoir voyager debout. © MEHDI FEDOUACH / AFP
Des milliers de voyageurs, des trains surbondés et des personnes munies de billets qui se voient refuser leur accès au train. La situation décrite par les internautes est ubuesque. 







Les voyageurs accuse la SNCF de «sur-réservation», c'est-à-dire que l'entreprise a vendu des places non-attribuées qui est un billet spécial. Le voyageur avec ce type de billet est censé s'adresser au contrôleur dès son arrivée à bord du train afin qu’il lui attribue une place assise selon les disponibilités à bord. Ils l'accusent aussi de sur-booking, c'est-à-dire d'avoir vendu plus de places que la capacité du train. 



Près d'1,7 million de voyageurs sont attendus dans les gares et à bord des trains pour le week-end de Noël, qui coïncide cette année avec les départs en vacances, avait annoncé vendredi la SNCF. A 16h30, la plupart des trains prévus aujourd'hui en direction des grandes villes de la région affichaient complet. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports