Solidarité en Centre Val de Loire: comment se rendre utile pendant le confinement?

Les initiatives solidaires fleurissent partout en France durant le confinement. Découvrez comment vous rendre utile près de chez vous.

Les associations d'aide sanitaire et sociale continuent à se mobiliser pendant le confinement
Les associations d'aide sanitaire et sociale continuent à se mobiliser pendant le confinement © Thierry THOREL/MaxPPP
Difficile de ne pas s'ennuyer après un mois de confinement... Les jours passent, se confondent, et l'impression d'être inefficace grandit. Pourtant, confinement n'est pas nécessairement synonyme d'inactivité.

Les soignants et personnels des secteurs de première nécessité travaillent effectivement toujours, et ils ont plus que jamais besoin qu'on leur prête main forte. Bénévolat, dons, entraide, nouveaux emplois... En pleine crise sanitaire, les actions de solidrité ne manquent pas.

Entraide entre voisins

En plein confinement, le premier environnement est évidemment le voisinage. Tout en évitant les contacts physiques, il est important de s'assurer du bien-être de tous, en particulier des plus fragiles. De nombreuses associations se sont donné cette mission, mais elles ne peuvent couvrir l'ensemble des besoins.

Pour cette raison, plusieurs outils de services entre voisins ont été créés ces dernières semaines. Vous pourrez par exemple consulter les réseaux d'entraide les plus proches de chez vous ou en créer un vous même grâce à des cartes interactives

Les actions pour venir en aide à son entourage ne manquent pas : faire les courses des personnes âgées, entretenir le potager, garder les enfants de parents au travail... S'il n'existe aucun réseau d'entraide autour de chez vous, vous pouvez aussi laisser un mot sur la porte de vos voisins pour leur proposer vos services.

Si vous habitez une grande ville comme Orléans ou Tours, vous pouvez également contacter le numéro de téléphone spécial confinement mis en place par les communes pour proposer votre aide.

Aider les associations

Dans la région, de nombreuses associations d'aide sociale et sanitaire existent. Une bonne partie des bénévoles étant retraités et dans l'incapacité de sortir de chez elle pendant la crise sanitaire, ces organismes ont plus que jamais besoin d'aide.

N'importe quel citoyen peut donc se tourner vers l'association de son choix pour devenir bénévole en la contactant par téléphone ou par internet. Certaines structures, comme Les Restos du Coeur du Loiret, proposent même des offres de bénévolat précises sur leur site web.

D'autres, comme la Protection Civile de l'Indre incitent les citoyens à participer à réserve bénévole : vous pourrez être rappelé par l'association pour prêter main forte en cas de besoin sur le terrain.

Depuis l'intensification de la crise sanitaire, le Gouvernement a également mis en place une plateforme pour entrer dans la réserve civique. Vous n'aurez qu'à vous rendre sur le site internet pour découvrir les besoins bénévoles d'associations et structures publiques proches de chez vous. A Bourges, le Conseil Départemental du Cher cherche par exemple toujours des citoyens volontaires pour assurer des permanences téléphoniques à destination des personnes fragiles et isoléesVous pouvez également aider bénévolement sans sortir de chez vous, par exemple en vous mettant à la couture. Comme de nombreuses autres communes, la ville d'Orléans a décidé d'inciter ses habitants à coudre des masques selon les normes sanitaires précisées. Une activité qui aura le mérite d'être utile à la sortie du confinement, et d'occuper toute la famille.

Faire des dons

Comme tout au long de l'année, les associations d'aide sociale et sanitaire vous proposent de faire des dons pour participer à la solidarité nationale. En cette période, les dons financiers sont primordiaux, mais ils ne sont pas la seule forme de génériosité nécessaire.

En effet, les centres de l'EFS (Etablissement Français du Sang) restent ouverts pendant le confinement, et vous êtes autorisés à vous déplacer pour vous y rendre. Si vous souhaitez donner votre sang, vous pouvez donc rapidement trouver le centre le plus proche de chez vous sur le site de l'EFS. Dans ce cas, privilégiez la prise de rendez-vous pour éviter de croiser d'autres donneurs.

En plein coeur de la crise sanitaire, chacun peut aussi se rendre utile en donnant des gants, masques, désinfectants et gels hydroalcooliques neufs aux associations chargées de les redistribuer, comme la Protection Civile.

Aider les secteurs essentiels

Avec le confinement, beaucoup de citoyens ont dû mettre à l'arrêt leur activité professionnelle, et se retrouvent bloqués à la maison. Pour éviter cette situation et se rendre utile aux secteurs essentiels, le Gouvernement et Pôle Emploi ont lancé Mobilisation Emploi, une plateforme permettant aux salariés en activité partielle, comme aux chômeurs, de signer un contrat dans l'un des secteurs de première nécessité Sans être inscrit à Pôle Emploi, vous pourrez donc prêter main forte aux secteurs de l'agriculture, de la grande distribution ou encore de la santé. Dans la région Centre-Val de Loire, plus de 400 offres sont actuellement disponibles. L'avantage de ces contrats : le poste ne requiert bien souvent aucune expérience dans le domaine pour être embauché.

Il est également possible d'apporter une aide bénévole aux secteurs essentiels, notamment en rendant service à ses acteurs. Caissiers, vigiles, pompiers, infirmiers... Ils sont nombreux à manquer de temps et de moyen pour gérer leur vie personnelle tout en faisant exister leur secteur.

Pour cette raison, le Gouvernement a lancé une plateforme permettant de donner un coup de main aux employés en première ligne pendant l'épidémie.

Vous pourrez donc garder des enfants ou faire les courses des personnels mobilisés. Un geste solidaire qui aidera tout le monde, et qui aura même le mérite de faire passer plus vite vos longues heures de confinement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société solidarité coronavirus : conseils pratiques santé vie associative social