Sorties cinéma : les films à ne pas manquer cette semaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans

Deux gérants de salles du Centre-Val de Loire nous font part de leurs coups de cœur parmi les sorties ciné de ce mercredi 2 février. Au programme : Petite Solange, Vaillante, ou encore Les jeunes amants.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Après une semaine de films français, en voici une deuxième. Alors que les vacances scolaires approchent, les sorties cinéma internationales se font quelque peu désirer ce 2 février, malgré la sortie de quelques long métrages attendus. 

Sean Baker, après l'estimé Florida Project, revient avec Red Rocket. Une nouvelle fable sur les liens familiaux, sur fond de misère sociale aux États-Unis. Est aussi attendu Arthur Rambo, la nouvelle réalisation de Laurent Cantet, à l'origine de la palme d'or Entre les murs

Pour compléter la liste, France 3 a demandé à deux gérants de salles du Centre-Val de Loire de sélectionner leurs recommandations de la semaine, à ne surtout pas louper.

  • Petite Solange, Axelle Ropert

Petite Solange, c'est l'histoire "d'un couple qui se sépare, interprété par Philippe Katherine et Léa Drucker, et dont la petite fille de 13 ans se retrouve à voir et ne pas voir ce qui se passe autour d'elle", résume Romain Prybilski. Pour le directeur du cinéma d'art et d'essai Les Lobis à Blois, le film est un "gros gros coup de cœur", avec une jeune Jade Springer "très délicate" et un Katherine "assez sobre, tout en gardant sa fantaisie et un côté grave". L'histoire se déroule "du point de vue de la petite fille", "à hauteur d'enfant". En somme, "c'est brillant".

  • Super-héros malgré lui, Philippe Lacheau

La bande à Fifi est devenue l'une des plus grosses fabriques de comédies françaises de ces dernières années, avec BabysitterAlibi.com ou encore la réinvention de Nicky Larson. Philippe Lacheau sort cette fois-ci Super-héros malgré lui, un film "qui va faire du bien aux gens, parce qu'on a envie de rire en ce moment", argue Natacha Maxin, directrice des Enfants du Paradis à Chartres. Elle-même ne se dit pas une grande amatrice du style, mais "a vu comment ça matchais dans la salle quand l'équipe du film est venue". 

  • Les jeunes amants, Karine Tardieu

"On a vu tellement de film avec des histoires bâclées et une réalisation plate qu'en voir un simplement bien écrit et bien réalisé, ça fait du bien." Le film en question : Les jeunes amants de Karine Tardieu, recommandé par Romain Prybilski des Lobis. Un long métrage "de facture classique" où un chirurgien incarné par Melvil Poupaud entame une relation avec une femme de 25 ans plus âgée, jouée par Fanny Ardant. Autour d'eux, gravitent l'épouse du premier (Cécile de France), et la fille de la deuxième. "Depuis qu'on a mis l'affiche devant le cinéma, on n'arrête pas de nous demander quand il sort", affirme le directeur. Il conclut : "Ce n'est pas le chef d'œuvre de l'année, mais c'est super efficace."

  • Vaillante, Laurent Zeitoun

Vaillante raconte le parcours "d'une jeune fille dont le rêve est d'être pompier comme son père, mais il lui répond que c'est un métier d'hommes et que c'est impossible". Elle va décider de s'infiltrer dans la caserne, déguisée. "C'est une héroïne des temps moderne", soutient Natacha Maxin des Enfants du Paradis à Chartres. Un film que les enfants "peuvent venir voir les yeux fermés", si l'on peut dire. Au casting vocal français, on retrouve Alice Pol, Vincent Cassel, Valérie Lemercier ou encore Claudia Tagbo.

  • Autre chose ?

Natacha Maxin reconnaît volontiers ne pas avoir eu de coup de cœur cette semaine. Mais son cinéma passe toujours Nightmare Alley, de Guillermo del Toro, "qui a un peu bidé et mérite tellement plus". "J'ai été agréablement surprise, il y a de très bons acteurs, un travail d'image super bien fait", explique-t-elle. 

Ce 2 février, débute également la programmation hivernale du festival Hanabi aux Enfants du Paradis. Le concept est simple : un film japonais par jour pendant une semaine, dans de nombreux cinémas de France tout l'hiver. Cette semaine, c'est à Chartres. La directrice du cinéma recommande particulièrement La Famille Asada de Ryōta Nakano, ainsi que le film d'animation Poupelle de Yusuke Hirota. Un "très joli" dessin animé sur "un petit garçon qui nettoie des cheminées, qui n'a pas d'ami car il ne fait que travailler, et qui voit une petite créature se créer et l'accompagner". 

  • Avant-premières et évènements

Le Chêne et ses habitants de Michel Seydoux : avant-première dimanche 6 février à 14h10 aux Enfants du Paradis à Chartres

Un Monde de Laura Wandel : projection mercredi 2 février à 20h30 en présence de la réalisatrice aux Lobis de Blois

Petite Solange d'Axelle Ropert : projection mardi 8 février à 20h30 en présence de la réalisatrice aux Lobis de Blois