Thomas Renault, gardien de but de l'US Orléans, organise une vente caritative pour les soignants et les plus démunis

Thomas Renault, gardien de but de l'US Orléans, est l'un des initiateurs du projet "Un coeur, un maillot". / © France Télévisions
Thomas Renault, gardien de but de l'US Orléans, est l'un des initiateurs du projet "Un coeur, un maillot". / © France Télévisions

'Un coeur, un maillot". L'initiative vient d'être lancée par Thomas Renault, gardien de but de l'US Orléans, et son ami Martial Desbordes, originaire du Centre-Val de Loire, et actuellement recruteur au FC Nantes. Il s'agit d'une vente caritative de maillots des sportifs attachés à la région.

Par Christelle Chapiotin

"C'est vraiment une initiative de potes", explique Thomas Renault. "Avec Martial Desbordes, nous nous connaissons depuis plus de 20 ans. Il m'a appelé samedi, et nous avons parlé d'une action menée à Nantes."

Appel téléphonique, concertation, mise en place du projet ce dimanche 5 avril, tout est allé très vite. L'opération "Un coeur un maillot" vient d'être lancée sur les réseaux sociaux.

Il s'agit d'une vente aux enchères de maillots et équipements sportifs au profit du personnel hospitalier et des plus démunis :

Nous voulions créer quelque chose, pour apporter une aide à notre échelle. Nous sommes agréablement surpris de l’ampleur que ça prend. Nous avons déjà dépassé la barre des 50 donateurs.

Très attaché à leur région natale, Thomas Renault et Martial Desbordes ont fait appel à leurs relations pour mener à bien leur action. Tous les sportifs originaires de la région, ou y ayant déjà évolué sont invités à faire un geste.

Parmi ceux qui ont déja répondu à son appel, Olivier Giroud, champion du monde, et ancien joueur du Tours FC, ou encore Morgan Sanson, originaire de Bourges, et qui porte actuellement les couleurs de l'Olympique de Marseille.

De  Chartres à Anderlecht, en Belgique, le Drouais Adrien Trebel, repéré par Martial Desbordes, est lui aussi contributeur, tout comme, l'international tunisien Mohamed Larbi, qui a des attaches dans le Loiret.

Dans cette liste, non exhaustive, figurent beaucoup de footballeurs, forcément. Jacky Lemée est de la partie, avec Bruno et Valère Germain. On notera aussi la présence des Castelroussins Julien Cordonnier et Romain Grange.

Pas uniquement des champions de football

Le but du jeu pour les deux hommes au carnet d'adresse bien fourni, c'est de faire fonctionner le bouche-à-oreille, et de sortir du domaine du football.

Quelques pistes sont déjà lancées vers le basket et le handball, le milieu de la moto est déjà représenté, avec la participation annoncée de l'Orléanais Guillaume Dietrich, vainqueur des 24h du Mans et champion de France de Superbike.

"On espère encore d'autres surprises" explique Thomas Renault, qui passe beaucoup de temps au téléphone, entre recherche de sportifs bienfaiteurs et mise en place de la vente aux enchères.
 

Une vente aux enchères en ligne, espérée d'ici lundi

Les deux sportifs au grand coeur, initiateurs du projet, travaillent avec deux autres personnes, qui vont gérer et enrichir la communication sur les réseaux sociaux, très importante puisqu'il s'agira d'une vente en ligne.

Elle sera assurée par un commisseur-priseur orléanais, avec l'appui de la fondation "j'aime mon enfant différent". Les bénéfices seront reversés au personnel hospitalier et aux plus démunis, par le biais notamment de l'association orléanaise "les mains tendues."
 


"Nous sommes 4 à travailler pour atteindre notre objectif. Il y a énorménent de personnes sensibles à ces causes là, et les sportifs de la région répondent présents" se réjouit Thomas Renault.

Lui et Martial Desbordes espérent récupérer un maximum de dons, afin d'être les plus généreux possible. Ils espèrent proposer la vente d'ici lundi, mais prennent le temps d'organiser l'événement dans les règles.

"Un coeur, un maillot", pour des champions au grand coeur : "le maillot pour le sport, le coeur pour la sensibilité."

 

Les sportifs solidaires :

De nombreux clubs s'engagent et tentent d'apporter leur soutien dans la lutte contre le coronavirus.

Parmi les belles initiatives, celle du Tango Bourges Basket qui a décidé de lancer une cagnotte au profit du Centre Hospitalier Jacques Coeur.
 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus