• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

De la musique pour lutter contre une maladie de la vigne

Dans les vignes de Vouvray (Indre-et-Loire), de la musique est diffusée au cœur des vignes pour lutter contre l'esca. / © France 3 Centre-VDL
Dans les vignes de Vouvray (Indre-et-Loire), de la musique est diffusée au cœur des vignes pour lutter contre l'esca. / © France 3 Centre-VDL

Depuis quelques années, la musique est utilisée par les viticulteurs pour lutter contre l'esca, des champignons qui attaquent la vigne. Une mélodie particulière est diffusée au coeur des vignobles chez une douzaine de professionels à Vouvray (Indre-et-Loire).

Par MM

La mélodie est diffusée deux fois par jour par des haut-parleurs au coeur des vignes. Ce n'est ni du rock, ni de la musique classique, mais de la musique organique, également baptisée "protéodie".

Elle permet de lutter contre l'esca, une maladie qui se déclare au début de l'été. Les champignons pénètrent le bois, s'attaquent aux vaisseaux de sève et les bouchent.

Les vibrations du son stimulent les protéines de la vigne

Basée sur les travaux de Jöel Sternheimer, un physicien français, cette technique permet de stimuler ou inhiber les protéines qui vont aider la plante à mieux résister à l'esca.

La diffusion du son va, en fonction de ses vibrations, stimuler les protéines de la plante attaquée, tout en annihilant les protéines de l'agresseur. Il est ainsi possible d'entretenir un dialogue entre l'espèce végétale qui attaque et celle qui est attaquée. 

la mortalité a baissé de 40 %

Depuis quatre ans, Jean-Bernard Berthomé, chef de culture au domaine Huet à Vouvray (Indre-et-Loire) utilise la musique pour protéger ses vignes. Dès la deuxième année, on a constaté quelque chose, confie-t-il. La partie non protégée par la musique était plus atteinte par la maladie que la partie protégée. Après quatre ans de pratique, la mortalité a baissé de 40 % dans la parcelle où l'on diffuse de la musique.

► Le reportage à Vouvray (Indre-et-Loire) de Jean-Paul Baume et Luc Pérot
De la musique pour lutter contre des champignons qui attaquent les vignes
La musique au service de la vigne. En Indre-et-Loire, une douzaine de vignerons utilise la génodique. Des mélodies qui permettent de lutter contre des champignons qui font des ravages dans les vignobles. - Jean-Paul Baume, Luc Pérot




Sur le même sujet

toute l'actu musique

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer