• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours : la filloniste Françoise Amiot rejoint Macron

Privée d'investiture par son parti aux législatives de juin prochain dans la première circonscription d'Indre-et-Loire, l'adjointe au maire de Tours, Françoise Amiot, démissionne du conseil municipal de Tours et quitte Les Républicains.

Par Julien Bernier

Une démission à effet immédiat. Françoise Amiot n'est plus adjointe, conseillère municipale et conseillère communautaire. Elle a présenté sa démission au maire de Tours, ce vendredi 20 janvier. Conseillère nationale Les Républicains, la fillonniste quitte ainsi, de fait, son parti politique. Écartée de l'investiture LR aux législatives, elle avait prévenu qu'elle se présentera quand même contre Céline Ballesteros, officiellement investie par le parti.

En marche avec Macron

"C'est avec enthousiasme et une volonté manifeste de contribuer à la réussite du projet présidentiel porté par Emmanuel Macron que je rejoins En Marche", déclare l'ex fillonniste. Elle indique même être à ce jour adhérente du mouvement En Marche.

"Je prends acte de cette adhésion. De très nombreux français venus de tous horizons nous rejoignent chaque jour, animés d'une volonté de refonder la politique au service du grand plan de transformation dont notre pays a besoin, un projet co-construit avec eux", a réagi Philippe Chalumeau, responsable du mouvement En Marche (37).

Ce samedi matin, Florent Carrière a contacté Françoise Amiot par téléphone et lui a demandé si elle envisageait de se présenter aux prochaines élections législatives.
Tours: Françoise Amiot rejoint Macron
Jointe par téléphone, Florent Carrière lui a demandé si elle envisageait de se présenter aux prochaines élections législatives - Florent Carrière



Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus