• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours: le Hockey sur glace a toujours la cote

la patinoire de Tours ne désemplit pas à chaque rencontre des Remparts / © A. Moreau
la patinoire de Tours ne désemplit pas à chaque rencontre des Remparts / © A. Moreau

Le club de Hockey sur glace de Tours a souvent changé de nom et de propriétaire, mais s'il y a bien une chose qui ne change pas avec le temps : c'est la fidélité des supporters. La patinoire de Tours est toujours bien remplie, c'était encore le cas ce samedi soir face à Cholet.

Par Arnaud Moreau

Le hockey sur glace à Tours a vécu de très belles heures depuis les années 80, la dicipline a même connu son apogée en 2005 avec un titre de vice-champion de France de Ligue Magnus (équivalent de la première division). Minée par des problèmes financiers, l'Association de Sport de Glace de Tours a disparu en 2010 et ce sont desormais les Remparts de Tours que le public vient supporter.

Cette équipe fait petit à petit son chemin pour évoluer aujourd'hui en 1ère division, (un échelon en dessous de la Ligue Magnus) où elle se situe en milieu de classement. Depuis quelques mois, une vieille connaissance est sur le banc: Bob Millette, l'entraîneur franco-canadien mythique du hockey Tourangeau. C'est lui qui a amené la discipline au plus haut à Tours avant que les soucis financiers n'apparaissent.

l'entraîneur mythique du hockey Tourangeau, Bob Millette, est de retour / © A. Moreau
l'entraîneur mythique du hockey Tourangeau, Bob Millette, est de retour / © A. Moreau


Une nouvelle histoire


C'est donc une nouvelle aventure qui commence, elle s'annonce plus raisonnable et moins fastueuse que celle des années 2000. Tout reste à faire, à commencer par assurer le maintien du club en première division. Après la défaite 3 à 1 ce samedi soir face à Cholet, il reste encore un peu de travail aux joueurs pour y arriver.

le hockey sur glace à toujours la cote à Tours
la patinoire de Tours ne désemplit pas à Tours même si le club n'a plus le succès des années passées


Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus