Pic de pollution atmosphérique : la direction générale de la santé appelle à la vigilance

PIc de pollution atmosphérique en région Centre-Val de Loire / © Lig'Air
PIc de pollution atmosphérique en région Centre-Val de Loire / © Lig'Air

Depuis ce lundi, un épisode de pollution atmosphérique est en cours dans le Loiret. Lig'air le réseau de surveillance de la qualité de l'air informe d'un dépassement du seuil d'information et de recommandations en particules ce jeudi pour le Loiret, le Loir-et-Cher et l'Eure-et-Loir

Par Elsa Cadier

Episode de pollution important dans le Loiret, le Loir-et-Cher et l'Eure-et-Loir

Lig'air informe d'un dépassement du seuil d'information et de recommandations en particules en suspension PM10 ce jeudi pour les départements Loiret, le Loir-et-Cher et l'Eure-et-Loir. Ils sont en alerte rouge. L'indre-et-Loire, le Cher et l'Indre sont en alerte orange. Le Loiret enregistre son quatrième jour de pic de pollution atmosphérique. Au delà d'une semaine, l'épisode devient important et des mesures sont prises. D'ores et déjà, la préfecture de région a émis un appel à la vigilance.

Intensification de l'épisode de pollution de l'air, la Direction générale de la santé appelle à la vigilance

Dans les jours à venir, l’épisode de pollution de l’air aux particules fines va s’intensifier et s’étendre à d’autres régions. Il concernera les régions Ile-de-France, Hauts-de-France, Normandie, Grand-Est Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté. Au vu de la prolongation et de l’extension de cet épisode, la Direction générale de la santé (DGS) appelle toutefois à la vigilance, en particulier pour les populations les plus fragiles.
Ces épisodes de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (augmentation des symptômes allergiques et des crises d’asthme, irritation des yeux, de la gorge et du nez, hypersécrétion nasale, essoufflement…), notamment chez les personnes les plus vulnérables telles que les nourrissons et jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes asthmatiques ou souffrant de pathologies cardiovasculaires ou respiratoires.

Six recommandations à l’attention des populations vulnérables et sensibles


•Evitez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur.

•En cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consultez votre médecin ou pharmacien.

•Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement doit être adapté.

•Privilégiez des sorties plus brèves que d’habitude.

•Evitez de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers.

•Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.

Recommandations à l’attention de la population générale


•Réduisez et reportez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur, jusqu’à la fin de l’épisode si des symptômes sont ressentis (fatigue inhabituelle, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations).

•En cas de gêne inhabituelle (par exemple : toux, mal de gorge, nez bouché, essoufflement, sifflements), prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Sur le même sujet

Les + Lus