VIDEO. Le moulin de Cepoy renaît avec une boulangerie : "C'est notre façon à nous de créer un monde un peu plus intelligent"

durée de la vidéo : 00h02mn23s
C'était l'un des lauréats du loto du patrimoine l'année dernière : le moulin de Cepoy, à côté de Montargis... Il était à l'abandon depuis une vingtaine d'années, mais des passionnés lui ont redonné vie, avec un projet ambitieux : y fabriquer à nouveau de la farine, ainsi que du pain... La boulangerie vient d'ouvrir ©France 3 Centre - Val de Loire

Ce moulin, l'un des derniers témoins de l'activité meunière de la région, était à l'arrêt depuis plus de 20 ans. Grâce à Marie-Hanna et Geoffrey, accompagnés de bénévoles passionnés, il retrouve son utilité d'antan. Et ce n'est que le début de l'aventure.

Pain rustique dans les mains, Lise savoure son plaisir : "Je suis passionnée de cuisine et d'alimentation. Leur projet met en valeur un produit de base et le patrimoine. C'est impressionnant".

Ce "projet impressionnant", c'est celui de Geoffrey Poignant et Marie Hanna Rego Lopes Carrouée. Le boulanger et la meunière ont réussi un tour de force : celui de redonner vie au moulin du village, quatre fois séculaire.

Cepoy, petite commune de 2300 habitants située à l'est du Loiret, désespérait de revoir un jour ses deux roues tourner au gré du Loing.

C'était sans compter sur la ténacité du couple de trentenaires. Propriété de la famille de Marie Hanna depuis 1926, le moulin a aussi ses passionnés. Des bénévoles ont créé l'association « la roue Tourne Cepoy » pour leur prêter main-forte.

Depuis trois ans, à raison de deux fois par semaine, les chantiers de rénovation s'enchaînent. Roue, vannes, poulies, élévateurs, planchers... le moulin fait l'objet de travaux colossaux.

Un travail de restauration doublé d'une revitalisation du lieu 

Geoffrey, ancien boulanger dans l'armée, vient d'installer son fournil : désormais, pain et brioches sont directement fabriqués et vendus sur place.

"On essaie de mettre en place une filière complète. Notre blé pousse à quelques centaines de mètres d'ici, on fait notre farine ici, le pain est consommé par les gens du village... C'est notre façon à nous de contribuer à monde peut-être un peu plus intelligent"

Geoffrey Poignant, boulanger

Marie Hanna voit encore plus loin : dans les jardins du moulin, le long de la rivière, la jeune femme a créé une grainothèque de semences paysannes : "Le projet c'est de produire des farines de blé oubliées... On va sélectionner les blés qui résistent au climat, pour les faire pousser en grandes quantités. C'est le cas par exemple du Rouge de Bordeaux, qu'on utilise déjà".

Un travail et un engagement qui ont retenu l'attention de la mission Bern : le moulin de Cepoy va recevoir une aide de 300 000€ de la Fondation du Patrimoine.

Une priorité : la toiture, et surtout la meule, qui devrait moudre à nouveau à partir de l'an prochain. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité