Le Château de Versailles virtuellement vôtre

© Y. Dorion / FranceTélevisions
© Y. Dorion / FranceTélevisions

Ne plus faire la queue, admirer la galerie des glaces sans avoir à se frayer un chemin parmi la foule de visiteurs, on en rêvait, Google Arts & Culture l'a fait et met les moindres recoins du Château de Versailles à portée de clic : "VersaillesVR, le château est à vous".

Par Véronique Dessoudres

Avec cette application, le château de Versailles étend à présent son rayonnement aux internautes du monde entier. Une immersion en réalité virtuelle inédite qui comble les amateurs d'art et rend plus accessible le château et son histoire au jeune public. 
"VersaillesVR, le château est à vous"
Une visite virtuelle du château de Versailles
 

 

Une visite interactive époustouflante

Pour Catherine Pégard, présidente du château de Versailles, cette visite virtuelle est un magnifique "teasing" :

Rien ne remplacera jamais l'émotion de mettre réellement ses pas dans ces lieux uniques mais le désir d'y être se sera nourri de cette immersion virtuelle. Versailles a toujours été le lieu de l'innovation.

On parcourt ainsi la Galerie des Glaces, les appartements royaux, on admire des meubles et des objets sous tous les angles et on découvre la Chapelle royale qui n'est jamais ouverte au public.Versailles dévoile même ses secrets jusque dans la nuit avec cette visite éclairée de bougies ou d'un feu de cheminée comme sous l'Ancien Régime.

L'expérience immersive est gratuite. Pour la vivre pleinement il faut se munir d'un casque de réalité virtuelle, d'écouteurs audio et de deux télécommandes.
Pour accéder à "VersaillesVR, le château est à vous", deux solutions:
depuis un ordinateur
https://artsandculture.google.com/project/versailles
depuis un smartphone ou une tablette : télécharger l'application Google Arts et Culture

Une prouesse technologique

La collaboration entre Google Arts et Culture et le Château de Versailles donne ainsi lieu à une prouesse technologique impressionnante :

- 24 pièces captées en 12 jours
- 132 000 photos prises
- 7000 m2 reconstitués au sol
- 150 oeuvres en 3D

Sur le même sujet