• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia, euphorique, coule le Stade Brestois

A Furiani, le 6 avril / © PASCAL POCHARD-CASBIANCA / AFP
A Furiani, le 6 avril / © PASCAL POCHARD-CASBIANCA / AFP

Le Sporting Club de Bastia a puni le Stade Brestois sur le score de 4-0, samedi à Furiani, lors de la 31e journée de Ligue 1. 

Par Jean Crozier avec AFP

Le déplacement des Brestois avait l'allure d'un chemin de croix, en raisons de fortes turbulences sportives et extra-sportives.
Un sentiment confirmé par Bastia, qui asseyait sa domination au fil de la première période face à des Finistériens très repliés sur leur but et se procurant un nombre d'occasions famélique. 
DMCloud:55415
Le Sporting a puni le Stade Brestois
Récit: Pascale Paumier

Une merveille de coup-franc

Brest cadenassait, mais c'était sans compter sur Khazri, qui après avoir obtenu une faute à vingt mètres des buts bretons, ouvrait la marque sur une merveille de coup-franc brossé en bas du poteau droit de Hartock (41e), permettant aux Bastiais de mener d'un but d'avance à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Corses revenaient sur le même rythme face à des adversaires visiblement découragés, et ne tardaient pas à doubler la mise, quand sur un centre-tir de Rothen, Thauvin poussait le ballon dans les filets bretons (50e). 

Brest a par la suite failli réduire le score sur une action très dangereuse dans la surface bastiaise, se concluant par un tir d'Ayité sur le poteau (57e), mais
ce ne fut qu'une étincelle dans la nuit sombre des Finistériens, qui ont vu leur soirée tourner au cauchemar.


Un grand pas vers le maintien

Tout d'abord avec un troisième but de Thauvin (71e), puis avec l'expulsion de leur gardien, Hartock, après avoir fauché Modeste dans la surface, qui transformait le penalty du 4-0 (79e). 

A sept journées de la fin, Bastia, 12e, fait un grand pas vers le maintien en comptant neuf points d'avance sur la zone rouge, alors que Brest s'enfonce un peu plus dans le marasme, avec une 19e place et deux points de retard sur le premier non-relégable à la clé.

Frédéric Hantz (entraîneur de Bastia): un pas de géant

 "Avec cette victoire on rentre dans l'histoire en marquant quatre buts sur trois matches consécutifs.

C'est une grande fierté pour les joueurs de marquer quatre buts alors que ce soir nous n'en prenons pas. Malgré ce gros score, ce n'est pas une énorme prestation, mais on savait l'importance de ce match.

On a bien géré les émotions au cours du match. Aussi, on a des joueurs de talent en attaque comme Khazri et Thauvin qui ont aidé au succès.

J'ai été satisfait du travail défensif de l'équipe. On avait pris trois buts à Valenciennes, et il est difficile de gagner en en prenant trois.

On est restés compacts, patients dans la performance défensive. Brest était solide, la victoire n'a pas été simple mais elle a été acquise par la patience, le talent et le travail.

Le mois de septembre montrait une dynamique inverse, ce qui me donne une grande fierté par rapport aux progrès du collectif. A Valenciennes, nous avions fait un grand pas vers le maintien.

Ce soir, on fait un pas de géant. Nous ne sommes pas sauvés mais on a l'ambition de viser plus haut sur la fin de saison. On doit avoir cette exigence".

Sur le même sujet

Corse : il sera bientôt possible de payer ses impôts dans un bureau de tabac

Les + Lus