• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sauvetage en mer: évacuation médicale au large de Bastia

Fin de croisière agitée pour un jeune allemand sauvé au large de Bastia / © SNSM Bastia
Fin de croisière agitée pour un jeune allemand sauvé au large de Bastia / © SNSM Bastia

Un passager, âgé de 16 ans, victime selon un premier bilan d'un malaise cardiaque à bord d'un paquebot de croisière, le "Aidablue", a nécessité l'intervention des Sauveteurs en mer de la SNSM et d'une équipe du SAMU, samedi 25 mai, en fin d'après-midi, au large de Bastia (Haute-Corse).

Par Grégoire Bézie

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS Corse) a déclenché les secours peu après 16h30 indiquant avoir reçu une demande d'évacuation médicale urgente, suite à une suspicion d'infarctus d'un jeune passager d'origine allemande. Le jeune homme, âgé de 16 ans, se plaignait de fortes douleurs à la poitrine.

Avec ses parents et sa jeune soeur âgé de 12 ans, il participait depuis le 20 mai à une croisière de dix jours à bord du "Aidablue", navire de 252m de long de la compagnie allemande AIDA Cruises, depuis Palma de Majorque en Espagne.

Dans des conditions de mer difficiles, les sauveteurs bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en mer de Bastia (SNSM) ont effectué le transbordement de la jeune victime, conditionnée par l'équipe du SAMU.

La victime et sa famille ont ensuite été ramenés au port de commerce de Bastia pour être dirigés vers le centre hospitalier de Bastia.

La Corse est balayée depuis vendredi par un fort coup de vent d'ouest. Des rafales à près de 130 km/h ont été encore relevés samedi après-midi dans le Cap Corse. 

Fin de croisière agitée pour un jeune allemand au large de Bastia

 

Les bénévoles de la SNSM

Association loi 1901 reconnue d’utilité publique depuis 1970, la SNSM dépend principalement de la générosité du public pour mener à bien l’ensemble de ses missions sociales : sauver des vies en mer et sur le littoral, former pour sauver, prévenir des risques.

L’action des Sauveteurs en Mer repose sur 5 800 bénévoles opérationnels et volontaires répartis dans 221 stations de sauvetage en France métropolitaine et outre-mer, 273 postes de secours sur les plages et 31 centres de formation.

La Corse compte 13 stations qui ceinturent le littoral insulaire, 365 jours par an, 24h/24. 

Sur le même sujet

La chambre régionale des comptes épingle le service d’incendie et de secours de Corse-du-Sud

Les + Lus