Attentat contre le Groupe d'Intervention Régional de Corse

26/05/13 - Attentat contre le Groupe d'Intervention Régional (GIR) de Corse / © C.FERRER/FTViaStella
26/05/13 - Attentat contre le Groupe d'Intervention Régional (GIR) de Corse / © C.FERRER/FTViaStella

Les locaux du Groupe d'Intervention Régional (GIR) de Corse ont été visés par un attentat, dans la nuit de samedi à dimanche (25-26 mai) près d'Ajaccio, en Corse-du-Sud. L'explosion a été suivie d'un incendie qui a fait des dégâts très importants. Il n'y a pas eu de blessés. 

Par Grégoire Bézie

Attentat et incendie

Les faits se sont produits vers 3h30 du matin, sur la route de Campo Dell Oro, qui mène à l'aéroport d'Ajaccio, où sont installés les locaux de cette unité policière. Aucun blessé n'est à déplorer. 

La charge de forte puissance, une bouteille de gaz couplé à un dispositif de mise à feu, a éventré le bâtiment abritant notamment le centre d'écoute du Groupement, selon une source proche de l'enquête. Du matériel informatique et du mobilier ont été détruits.

L'attentat a été suivi par un incendie qui a entièrement ravagé le bâtiment. Aucune revendication n'a été trouvée. Le préfet de région et le procureur de la République à Ajaccio, ainsi que d'importantes forces de police, se sont rendus sur place dans la nuit.

DMCloud:71272
Attentat contre le Groupe d'Intervention Régional de Corse

Le centre d'écoute vis​é

Les auteurs ont forcé le grillage, sont entrés dans l'enceinte et sont allés directement dans le bâtiment du GIR, ce qui accrédite aux yeux des enquêteurs la thèse selon laquelle c'est ce service qui était spécifiquement visé.

Les bâtiments de la police aux frontières (PAF) et de la Brigade de Recherche et d'Intervention (BRI), juxtaposés, n'ont subi aucun dégât, a-t-on précisé de même source.

25/05/13 - Attentat contre le GIR de Corse

Vidéos en cours d'analyse

Le site n'était pas particulièrement surveillé et n'était pas directement placé sous surveillance vidéo. Mais des bandes vidéos des sites alentours auraient été saisies par les enquêteurs et seraient actuellement en cours d'analyse. 

Le parquet anti-terroriste de Paris a été saisi de l'enquête, confiée à la direction régionale de la police judiciaire. 

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a condamné "avec une très grande sévérité l'attentat", ajoutant que le GIR "sera immédiatement réinstallé dans de nouveaux locaux avec ses archives informatiques, protégées à distance".

Afficher Sans titre sur une carte plus grande

 

Les Groupes d'intervention régionaux

Les Groupes d'intervention régionaux (GIR), sont des entités policières françaises pluridisciplinaires chargées d'agir contre la délinquance sous tous ses aspects, au plan pénal mais également fiscal, douanier ou administratif.

Rattachés aux services régionaux de police judiciaire ou aux sections de recherche de la gendarmerie nationale, les GIR ont, en matière de police judiciaire, une compétence géographique régionale.

Sur le même sujet

Les + Lus