• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La galère des petits retraités corses

Les retraités se retrouvent souvent dans une situation économique difficile en Corse. / © FTVIASTELLA
Les retraités se retrouvent souvent dans une situation économique difficile en Corse. / © FTVIASTELLA

En Corse, la plus grande partie des retraités ne roule pas sur l’or. Quand ils arrivent encore à survivre avec leur pension. Avec une retraite moyenne sur l’île  évaluée à 1037 euros brut par mois, quitter la vie active rime souvent avec la nécessité de se serrer la ceinture.

Par Rémi Clément

Portrait croisé de deux couples de retraités Corses qui galèrent. Les époux Raffini, dont une grande partie de la pension -2000 euros- est engloutie par les charges. Il ne leur reste que 800 euros pour vivre. Restaurant, voyages, vie culturelle… Tous ces plaisirs simples de la vie à deux, ils n'y goûtent plus.

Le couple Casanova, lui, ne touche que 1590 euros par mois. Ils avaient espéré partir en voyage, "comme tout bon couple de retraité", ils ne le feront pas. Ils ne vont plus, non plus, au restaurant. Et ne peuvent pas aider leurs enfants comme ils l’auraient souhaité, obligés de faire attention à chaque dépense.

Et puis il y a les très petits retraités. Ceux qui touchent entre 400 et 700 euros par mois. Ils refuseront de s’exprimer devant la caméra. C’est le directeur du Secours Populaire de Bastia, Ange Tomei, qui parlera en leur nom. Il s’indigne : "ces gens là ont travaillé toute leur vie et, aujourd’hui, ils sont dans la merde. Comment peut-on travailler 43 ans et ne pas avoir les moyens de survivre ?"

En Corse, il devrait y avoir 20 000 nouveaux retraités d’ici à 2020.

Dossier préparé par Jean-Luc Leccia et Pierre Nicolas
La situation des retraités en Corse


Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus