• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fédérations du BTP et Etat s'associent en Corse pour lutter contre le travail au noir.

Sur un chantier à Porto Vecchio en Corse du sud / © FTViastella
Sur un chantier à Porto Vecchio en Corse du sud / © FTViastella

Les services de l'Etat et les Fédérations du BTP s'associent pour lutter contre le travail au noir et la concurrence déloyale. Ces 3 dernières années, le nombre de fraudes a été multiplié par 2. Le recours aux travailleurs détachés, salariés d'autres pays européens, ont également fortement augmenté.

Par Michèle Mignot

Une convention de partenariat pour la lutte contre le travail dissimulé a été signée ce mardi entre l'Etat, l'Urssaf, les organisations professionnelles du bâtiment et la caisse régionale de congés du BTP.

En premier lieu, un constat.
L'emploi dans la construction se dégrade nettement à partir du début de l'année 2013. Fin juillet 2014, 1800 demandeurs d'emploi inscrits au chômage viennent de ce secteur. En un an la hausse a été de  56%.

D'autre part, la Corse enregistre depuis 3 ans une forte augmentation du nombre de prestations d'entreprises étrangères employant leurs salariés sur place. Entre 2010 et 2013, le nombre de salariés étrangers détachés par des entreprises étrangères en Corse a été multiplié par 2,6.

Des actions préventives et répressives ont pour objectif de veiller aux droits des salariés comme des employeurs, et au rétablissement de conditions de travail et de concurrence justes et loyales.

Le reportage de Florence Antomarchi et Christelle Nicolas.
Travail

Yusein Ali Hassan
Chef d'entreprise bulgare

Didier GUICHON
Chef de chantier Perrino BTP

Géraldine Morillon
DIRECTE

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus