Assassinat de Jean-Christophe Mocchi : la Jirs se saisit de l'enquête

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

La Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille s'est saisie de l'enquête sur l'assassinat de Jean-Christophe Mocchi, tué par balles le 24 juin dernier à Propriano. Dans le dossier concernant la tentative d'homicide en octobre 2021, une personne est toujours en garde à vue à Ajaccio.

L'enquête sur l'assassinat de Jean-Christophe Mocchi sera désormais pilotée par les magistrats de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille. Révélée par nos confrères de Corse-Matin, l'information nous a été confirmée par Nicolas Septe, procureur de la République d'Ajaccio.

Spécialisée dans les affaires liées au grand banditisme, la Jirs s'est donc saisie de ce dossier dont les faits qualifiés en "'assassinat en bande organisée" se sont déroulés le 24 juin dernier à Propriano.

Attablé à la terrasse d'un bar, Jean-Christophe Mocchi avait été tué par balles vers 21 heures 15.

Une garde à vue dans le dossier "tentative d'assassinat"

Le chef d'entreprise de 55 ans, dont les obsèques ont eu lieu jeudi soir dans la ville du Valinco, avait déjà été pris pour cible en octobre 2021. Il avait été blessé par balles alors qu'il circulait à moto sur la commune d'Olmeto.

Concernant cette enquête pour tentative d'assassinat - confiée à la section de recherches de la gendarmerie -, un homme d'une trentaine d'années a été interpellé à Propriano et placé en garde à vue mercredi 29 juin. Son audition doit s'achever ce vendredi.

Selon nos informations, il a été entendu dans la journée par un juge d'instruction. "En cas de mise en examen, le parquet a prévu de demander son placement en détention provisoire", indique le procureur de la République d'Ajaccio.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité