Tentative d'homicide à Ghisonaccia : le tireur présumé mis en examen et placé en détention provisoire

Recherché depuis un mois, l'homme suspecté d'avoir tiré sur un jeune homme à Ghisonaccia a été interpellé samedi 23 mars à Folelli. Présenté à un juge d'instruction, il a été mis en examen et placé en détention provisoire.

L'auteur présumé du tir ayant grièvement blessé un jeune homme de 19 ans fin février à Ghisonaccia a été mis en examen pour "tentative de meurtre". Il a été placé en détention provisoire dimanche 24 mars. 

Recherché depuis un mois, le suspect principal, François Santoni, 30 ans, avait été appréhendé dans la soirée du samedi 23 mars à Folelli, sur la commune de Penta-di-Casinca.

"L'individu a été interpellé dans le cadre des investigations qui étaient diligentées sur commission rogatoire par un juge d'instruction", nous avait confirmé, ce dimanche, Jean-Philippe Navarre, procureur de la République de Bastia.

À la suite de son arrestation samedi soir, le suspect avait été présenté au juge d'instruction bastiais en charge du dossier en vue de sa mise en examen.

Blessé par un tir d'arme à feu

Les faits s'étaient déroulés dans la nuit du 23 au 24 février dans le centre de Ghisonaccia. À proximité d'un établissement de nuit, un jeune homme avait été grièvement blessé au sternum par un tir d'arme à feu.

Le tireur présumé avait pris la fuite.

Selon nos informations, la victime avait été opérée rapidement une première fois à Bastia, après avoir été prise en charge par les pompiers.

Le parquet de Bastia avait ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire".

Les investigations avaient été confiées à la section de recherches de la Gendarmerie et à la brigade de recherches de Ghisonaccia.