Le conseil d'Etat annule les élections municipales de Carticasi 

La plus haute juridiction administrative a annulé les élections municipales de Carticasi (Haute-Corse) mardi. Elle a considéré que l'isoloir n'a pas été aménagé de manière à garantir le secret du vote. 
La plus haute juridiction administrative a annulé les élections municipales de Carticasi mardi.
La plus haute juridiction administrative a annulé les élections municipales de Carticasi mardi. © Ludovic Marin / AFP
Mardi, le conseil d'Etat a annulé les élections municipales de Carticasi (Haute-Corse) a indiqué Maître Pierre-Antoine Peres, avocat de la représentante de l'opposition à l'origine de la requête en annulation. 

La plus haute juridiction administrative a considéré que lors des opérations électorales du 15 mars dernier, l’isoloir n’a pas été aménagé de manière à garantir le secret du vote. 
Le préfet va nommer une délégation spéciale, qui gérera les affaires courantes, avant l’organisation d’une nouvelle élection. 

Le 31 juillet dernier, les élections municipales de Calacuccia ont également été annulées par le tribunal administratif de Bastia pour les mêmes motifs. 

Ainsi Pour rendre sa décision, le président du tribunal Thierry Vanhullebus s'est appuyé sur le grief invoqué par Sylvestre Paccioni, élu de la liste d'opposition, qui soutenait que 40 à 45 % des électeurs ne seraient pas passés par l'isoloir.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections