Coronavirus en Corse : les conséquences du confinement sur la gestion du parc social

En Corse, face à l'épidémie de Coronavirus, de nouveaux services émergent au sein des parcs pour aider les personnes âgées ou isolées. / © Philippe Huguen/AFP
En Corse, face à l'épidémie de Coronavirus, de nouveaux services émergent au sein des parcs pour aider les personnes âgées ou isolées. / © Philippe Huguen/AFP

Pour l’instant, les bailleurs sociaux de Corse ne recensent pas de difficultés particulières des locataires pour payer les loyers. De nouveaux services émergent au sein des parcs pour aider les personnes âgées ou isolées.

Par Emilie Arraudeau (Edité par Audrey Altimare)

Si vous avez plus de 80 ans et que vous vivez dans un logement Erilia, vous avez forcément reçu ces jours-ci un appel de votre bailleur social. Pour pallier les difficultés inhérentes au confinement, le premier bailleur social de Corse (6.200 logements) a en effet développé un service téléphonique d’aide aux octogénaires. « Chaque jour, 30 de nos collaborateurs consacrent chacun quatre heures à appeler tous les locataires d’au moins 80 ans du parc pour s’assurer qu’ils vont bien, connaître leurs besoins et y pourvoir en relation avec des associations locales », explique Nathalie Calise, directrice de la communication et des relations institutionnelles d’Erilia. En Corse, cela représente 302 personnes (140 en Corse du Sud, 162 en Haute Corse). 

 


A l’office public de l’habitat de la collectivité de Corse (OPH2C), un service identique est rendue aux personnes isolées vivant dans ses 3.100 logements. «Nous prenons régulièrement des nouvelles des personnes âgées, mais aussi des parents isolés avec enfant. Selon leurs besoins, nous les mettons en contact avec les services sociaux  de leur commune, les associations ou la collectivité. Notre métier, c’est de faire de la proximité. Avec le confinement, nous devons nous adapter », précise Fabienne Giovannini, présidente de l’OPH2C.
 

Communication digitale renforcée 


Maintenir le contact d’aussi près que le permet le confinement, c’est tout l’enjeu des mesures mises en place par les bailleurs sociaux. Dès les premiers jours, l’ensemble des organismes HLM s’est mobilisé pour assurer la continuité du service.... alors que les agences fermaient les unes après les autres.

La communication digitale a été renforcée : tous les services y compris le paiement du loyer sont disponibles sur les sites internet des bailleurs. Sur celui de l’oph2C (http://www.oph2c.corsica/ ) par exemple, toutes les informations relatives au fonctionnement pendant le covid ont été réunies et sont accessibles dès la page d’accueil.

En outre, des permanences téléphoniques sont assurées pour répondre aux questions des locataires. Des questions qui  concernent plus les problèmes de voisinage que les loyers. « Nous n’avons pas plus d’impayés que d’habitude, pour l’instant » précise t-on a l’office public de l’habitat de la collectivité de Corse. Même constat chez Erilia. « Le quittancement est parti normalement la semaine dernière, indique Nathalie Calise, mais nous n’avons pas de remontée particulière d’inquiétudes des locataires. Toutes les aides sont maintenues et la partie de loyer à leur charge est généralement mesurée ». En cas de problème particulier, comme un chômage partiel qui viendrait déséquilibrer les comptes d’un foyer, le Mouvement HLM qui regroupe tous les bailleurs sociaux, s’est engagé à traiter les situations individuelles avec « attention, respect et responsabilité ». 

 
 

Des prestataires mobilisés 


Pour garantir les interventions urgentes de sécurité et d’entretien sur les sites, « tous les prestataires ont été sollicités, explique la directrice de la communication d’Erilia. Nous leur avons demandé de maintenir leurs activités pour les ascenseurs, les monte-charges, plomberie, etc. Concernant le ménage, on peut avoir des cas où les prestations sont dégradées lorsqu’il manque du personnel ».

Dans ce parc comme dans celui de l’office public, le ménage classique s’accompagne d’une désinfection des rampes, boutons, interrupteurs, bref tout ce que les habitants sont amenés à toucher.
 

Des visites de contrôle dans le parc public


Dans le parc social public, concentré au deux tiers dans le grand Bastia, l’office a mis en place des visites de contrôle, deux fois par semaine. « Les agents font le tour des résidences, vérifient ce qui ne va pas, problème d’ascenseurs, d’insectes.... et remplissent une fiche » dit encore Fabienne Giovannini.

Jusqu'à présent, ce service était effectué depuis la voiture, faute de protections : la commande de masques, gels et gants passée par l’office n’est pas arrivée. Mais dès lundi, les agents vont pouvoir pénétrer dans les immeubles, car des équipements ont été livrés ce vendredi.... par la collectivité de Corse. « C’est un vrai soulagement car cela va enfin nous permettre de réaliser des interventions à l’intérieur ».
 

Loyers des commerces non facturés ou reportés 


Les organismes HLM ne louent pas qu’à des particuliers, ils sont également propriétaires bailleurs de nombreux locaux commerciaux en pieds d'immeuble. Pour les commerçants contraints de fermer, certains ont décidé de suspendre les loyers ou de reporter les échéances, comme c’est le cas pour l’office public de l’habitat. Erilia a même été au dela des préconisations du gouvernement : les loyers d’avril ne seront pas facturés aux commerces - 9 boutiques dans l’île.

Du fait du report de la trêve hivernale, aucune expulsion ne pourra avoir légalement lieu avant le 31 mai. Les parcs sociaux ne devraient de toutes façons pas enregistrer de mouvements de population. Les commissions d’attribution sont suspendues pour d’évidentes raisons pratiques.

Seules quelques installations ou relogement d’urgence pourront avoir lieu d’ici la fin du confinement.


Si vous ne pouvez plus payer votre loyer :

https://www.google.fr/amp/s/www.capital.fr/immobilier/coronavirus-que-faire-si-vous-netes-plus-en-mesure-de-payer-votre-loyer-1365094%3famp
https://immobilier.lefigaro.fr/article/coronavirus-lisbonne-suspend-le-paiement-des-loyers-dans-les-hlm_c94c4330-7038-11ea-8d25-0d55a84fa181/
https://www.union-habitat.org/communiques-presse/covid-19-loyers-les-bailleurs-hlm-renforcent-l-accompagnement-social-des



 

Comment s’adresser à l’Office Public de l’Habitat de la Collectivité de Corse durant la période de confinement ?

 l’Office Public de l’Habitat de la Collectivité de Corse communique sur la liste de contacts utiles en cas de de problèmes durant le confinement :

Toutes les demandes sont à adresser sur le lien internet suivant : http://www.oph2c.corsica/contact/

Pour les problèmes urgents uniquement : appelez le 04 95 30 15 60
Les réclamations les plus urgentes en effet sont immédiatement traitées (pannes de chaudières, panne de
cumulus, panne d’ascenseurs, fuites sous carrelage, problèmes de nuisibles, rats, insectes, problèmes de
voisinage…)

Pour toutes vos interrogations sur le plan social : appelez le 07 85 94 28 69
Une permanence, du lundi au vendredi, est assurée de 9h à 12h et de 13h30 à 17h pour répondre à toutes
vos inquiétudes, traiter vos demandes ou vous diriger vers les services sociaux appropriés.

Concernant l’entretien des résidences :
- une tournée de contrôle est organisée deux fois par semaine pour vérifier qu’il n’y a pas de risques majeurs
concernant l’état et la sécurité du patrimoine.
- nous intervenons dans les parties communes et les parties extérieures pour les urgences uniquement
(branches d’arbres menaçantes, porte de hall dégondée, tuiles menaçantes par exemple, panne
d’ascenseurs…)
- un service minimum de nettoyage est assuré dans les parties communes : désinfection des ascenseurs,
rampes d'escaliers, portes d'entrées, boîtes aux lettres, halls d'immeubles.
- l’enlèvement des encombrants a été suspendu.  L’Office Public de l’Habitat de la Collectivité de Corse vous remercie de ne pas déposer d’encombrants durant la période de confinement.

Concernant les travaux de gros entretien ou de réhabilitation :
Les chantiers en cours ont été suspendus par les entreprises prestataires et reprendront dès que les autorisations seront prises au niveau national avec les Fédérations du Bâtiment.

Les calendriers concernant les opérations de réhabilitation ne sont pour le moment pas retardés puisque les
études et consultations se poursuivent par le biais du télétravail (Pléiades, St Antoine, Lucciana, Cànari…).

Concernant les commerces :
Le report et l’étalement des échéances des loyers est acté pour les commerces qui ne pourraient pas les
honorer.

Pour le paiement des loyers :
Nos bureaux étant fermés compte tenu du confinement, vous pouvez nous adresser un chèque à l’adresse
suivante : OPH2C, Immeuble Vittori, 20600 Bastia, ou adresser un chèque à la paierie à l’adresse suivante :
Les Jardins de Bastia, Chemin de l’Annonciade, 20200 Bastia ou encore mettre en place un virement
automatique (références sur votre quittance de loyer, suivez les consignes qui y sont indiquées).

Soutien aux plus démunis : dispositif « Aiutu in casa – Covid19 »
Concernant les plus démunis, la Collectivité de Corse a mis en place une première mesure d’urgence : une
indemnité maximale de 150€ pour tout foyer disposant d'un revenu inférieur ou égal à 1,5 fois le SMIC pourra
être versée dans le cas d’une baisse de leurs revenus du fait de la crise du Covid19.

Mesures de solidarité : dispositif « Bastiacci Aiutèmuci »
L’OPH2C relaie l’opération menée par la ville de Bastia dans le cadre du dispositif « Bastiacci Aiutèmuci ». Il
s’agit d’une part d’organiser la solidarité entre voisins pour aider les personnes isolées durant le confinement
(faire des courses, ramener des médicaments, imprimer une attestation de déplacement, etc).
D’autres part, d’identifier les personnes pouvant bénéficier de l’aide du Centre Communal d’Action Sociale :
appeler le 06 34 20 55 41 ou le 06 35 29 14 57.

Urgences Femmes victimes de violence : n’hésitez pas, appelez le numéro vert
national : 3919

Urgences Enfance en danger : composez le 119

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus