Corse : plusieurs collèges et lycées évacués après des alertes à la bombe

Ce vendredi 15 décembre, plusieurs collèges et lycées ont été évacués en Corse, après des alertes à la bombe.

De nouvelles alertes à la bombe.

En Corse, ce vendredi 15 décembre, plusieurs établissements ont été évacués.

Il s'agit des collèges et lycées Fesch et Laetitia, du lycée professionnel Jules Antonini à Ajaccio, du lycée Giocante et de la cité Vincensini à Bastia.

Élèves et professeurs évacués

L'alerte a été reçue par mail, aux alentours de 8 heures.

Au Fesch, à Ajaccio, 1200 collégiens et lycéens ont été évacués vers la place Miot.

"Les élèves et professeurs ont été mis en sécurité, le temps d'effectuer la levée de doute", précise le rectorat de Corse.

28 fausses alertes en Corse

Pour rappel, tous les établissements scolaires ont été placés en vigipirate renforcé "urgence attentat" depuis le 13 octobre dernier, à la suite de l'assassinat d'un enseignant dans un lycée d'Arras.

Depuis le mois de septembre, les fausses alertes à la bombe se sont multipliées en France. Fin novembre, on en dénombrait près de 1000, dont plus de 780 dans des écoles, collèges et lycées.

En Corse, le rectorat recense, au 15 décembre, 28 fausses alertes : 19 en Haute-Corse, 9 en Corse-du-Sud.

Les auteurs de ces fausses alertes encourent jusqu'à deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.