• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : ouverture d’une consultation publique pour l’avenir de la citadelle

Le maire a lancé, vendredi 28 juin, une grande consultation. Laurent Marcangeli l'a assuré, ce lieu très vaste, rétrocédé par l'armée, restera propriété de la ville. / © PHOTOPQR / NICEMATIN
Le maire a lancé, vendredi 28 juin, une grande consultation. Laurent Marcangeli l'a assuré, ce lieu très vaste, rétrocédé par l'armée, restera propriété de la ville. / © PHOTOPQR / NICEMATIN

Quel projet pour la citadelle d'Ajaccio ? Le maire a lancé, vendredi 28 juin, une grande consultation. Laurent Marcangeli l'a assuré, ce lieu très vaste, rétrocédé par l'armée, restera propriété de la ville. Il faut maintenant imaginer un concept qui pourrait allier patrimoine et activité économique

Par France 3 Corse ViaStella

La citadelle d'Ajaccio, bâtiment fondateur de la cité impériale, restera propriété de la ville. Laurent Marcangeli, le maire, l'a confirmé devant un public nombreux. 

Reste maintenant la lourde tâche de l'aménager. À travers une concertation publique, les Ajacciens auront leur mot à dire. « Nous voulons la restituer aux Ajacciennes et aux Ajacciens. C’est quand même tout naturel que nous les interrogions et que nous les informions. C’est un sujet qui fait parler beaucoup, mais qui finalement n’est pas complètement maîtrisé, car rares sont les Ajacciens qui y sont entrés », explique Laurent Marcangeli. 
 
Ajaccio : ouverture d’une grande consultation pour l’avenir de la citadelle
Intervenants - Laurent Marcangeli, Maire d'Ajaccio ; Adolphe Pithalis, Ancien militaire ; Francine Alfonsi, ajacienne. Equipe - Marie Cristiani ; Jennifer Cappai.



« La citadelle doit rester ajaccienne »


À travers différents types de baux, des projets culturels, sociaux, associatifs ou axés sur l'hôtellerie devraient se mettre en place. Nul doute que la dernière éventualité, en pleine campagne municipale, et ça commence déjà, suscitera des polémiques. 

Mais rien n'est fait pour l'instant et les Ajacciens pourraient bien s'emparer du projet. « J’irai donner mon avis. Je ne sais pas ce qu’il va valoir… en plus je suis ancien combattant donc la citadelle c’est quand même un plus pour nous. Pour tous les anciens combattants, la citadelle, c’est la citadelle », explique un homme. « C’est très important pour nous la citadelle. Elle doit rester ajaccienne. Je ne connais pas les projets qui y seront faits, mais j’espère qu’ils ne la dénatureront pas », continue une femme. 

En attendant le vote au mois de mars, dès cet été, les portes de la citadelle devraient s'ouvrir pour permettre à la population de se la réapproprier.

 

Sur le même sujet

Corse : il sera bientôt possible de payer ses impôts dans un bureau de tabac

Les + Lus