• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : rendre visibles les “oubliés sociaux” au cœur d’un colloque du CIAS

Cette classe moyenne dite basse a des revenus au-dessus du seuil de pauvreté, mais n'arrive pas à vivre décemment. / © FTVIASTELLA
Cette classe moyenne dite basse a des revenus au-dessus du seuil de pauvreté, mais n'arrive pas à vivre décemment. / © FTVIASTELLA

Vendredi 5 avril, le Centre Intercommunal d’action social (CIAS) d'Ajaccio a organisé son premier colloque sur "l’invisibilité sociale". Objectif, mettre en avant et soutenir ces oubliés aux revenus à peine supérieurs aux minimas sociaux.
 

Par Justine Saint-Sevin

Les invisibles. Les membres de cette nouvelle classe sociale émergente se démarquent par des revenus supérieurs aux minimas sociaux, mais trop faibles pour leur permettre de vivre décemment. Ce sont ces derniers que le CIAS s’est attaché à rendre plus visible à l’occasion d’un colloque vendredi 5 avril.
 

On a trois grands groupes de populations : les sans-abris, les gens au-dessus du seuil de pauvreté et les gens qui ne vont pas chercher leurs prestations auxquelles ils ont droit et qui deviennent invisibles", expose Michel Legros, expert politiques sociales et pauvreté auprès de l'Union européenne.
 

40% d'invisibles sociaux en pays ajaccien


Actifs, retraités ou personnes isolés tous échappent aux radars des barèmes sociaux. Du fait de leurs situations souvent extrêmement fragiles, ils vivent sur le fil du rasoir, à deux doigts de sombrer dans la précarité. Pour le CIAS du pays ajaccien, il y a urgence à mettre en place des dispositifs spécifiques.

Aujourd'hui, la seule population du pays ajaccien compterait 40 % d'invisibles sociaux.
 
Ajaccio : "les invisibles sociaux" au cœur d’un colloque du CIAS
Vendredi 5 avril, le Centre Intercommunal d’action social (CIAS) d'Ajaccio a organisé son premier colloque sur "l’invisibilité sociale". Objectif, mettre en avant et soutenir ces oubliés aux revenus à peine supérieurs aux minimas sociaux. Intervenants - Michel Legros , expert politiques sociales et pauvreté auprès de l'union européenne / Cathy Mayeur, responsable pôle accès aux droits CIAS du pays ajaccien / Marie Hélène Moretti , responsable du pôle développement social CIAS du pays ajaccien - Stella Rossi, Jennifer Cappaï, Mattea Luccioni

 

Sur le même sujet

Il y a 30 ans, les Corses obtenaient la prime d'insularité

Les + Lus