Environnement : comment réduire les pollutions liées aux rejets de fumées des navires en Corse ? 

Comment réduire les pollutions dues au rejet de fumée des navires ? Réduction des rejets de soufre, gaz naturel liquéfié, des solutions sont proposées à la marine marchande en Corse. 
© FTVIASTELLA
Une épaisse fumée noire au-dessus de la baie d'Ajaccio. Elle est chargée en particules et très polluantes. 

Elle s'échappe d'un cargo affrété par EDF qui amène le fioul lourd à la centrale du Vazzio et est due à un problème de moteur sur une pompe. « Toute fumée noire est anormale. On ne peut pas laisser un navire émettre des fumées comme ce navire-là a émis. Il est normal qu’en tant qu’observateur, on ne peut que constater un désarroi face à cette pollution et face à l’environnement », estime Ludovic Amouroux, chef de projet transition écologique. 

 
Environnement : comment réduire les pollutions liées aux rejets de fumées des navires en Corse ? 

 

Réduire les rejets de souffre


Même sans problème technique, la fumée des navires pollue. 

À partir de janvier 2020, la législation impose aux armateurs de réduire les rejets de soufre à 0,5 %. « Ils ont deux solutions. L’une est de passer au GNL [gaz naturel liquéfié], 200 navires fonctionnent aujourd’hui au GNL. La deuxième solution, assez répandue aussi, avec 1 000 navires concernés, c’est d’utiliser le fioul lourd d’aujourd’hui avec 3,5 % de soufre au maximum, mais de retirer le souffre après la combustion dans des systèmes de lavage de fumées », indique Alain Giacosa, directeur plateforme Gaz Naturel Liquéfié.

Le GNL, gaz naturel liquéfié, serait donc une des solutions. En attendant, la chambre de commerce d’Ajaccio va installer des bornes électriques sur les quais pour réduire les rejets des bateaux à quai. Certains navires sont déjà équipés d'autres sont en cours d'équipement. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société pollution