• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saccage d’un Kebab à Ajaccio : le prévenu relaxé

Saccage d’un Kebab à Ajaccio : le prévenu relaxé

Le tribunal correctionnel d’Ajaccio a relaxé vendredi un homme poursuivi dans le cadre du saccage d’un restaurant Kebab lors d’une manifestation le 25 décembre 2015, en soutien à des pompiers agressés dans le quartier des Jardins de l’Empereur.

Par France 3 Corse ViaStella


L’homme avait été interpellé hier après-midi et placé en détention provisoire dans le cadre de l’enquête portant sur des dégradations commises sur la terrasse de ce restaurant, situé avenue Pascal Paoli, à Ajaccio, en marge de la manifestation de soutien aux pompiers agressés. 

A l’époque, le prévenu s’est beaucoup montré dans les médias. Il était présenté comme le porte-parole de la foule qui avait traversé le quartier de l’Empereur le soir des faits. S'appuyant sur ce contexte, le procureur a requis lors du procès 2 ans de prison avec maintien en détention.

En marge de ce mouvement une salle de prière et le restaurant Kebab avaient été saccagés par une trentaine de personnes.

Dans l’enquête portant sur la salle de prière, trois personnes ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire au mois de mai.

Un seul homme avait été inquiété concernant le saccage du kebab. Il assure, lui, avoir voulu calmer la foule. Faute de preuves matérielles et de témoignages concordants. il vient donc d’être relaxé.

Sur le même sujet

Corse : recrutements toujours plus difficiles pour les emplois saisonniers 

Les + Lus