Attentats contre deux résidences secondaires à Pietrosella : le parquet national antiterroriste saisi

Ce dimanche 12 février, deux résidences secondaires ont été endommagées à Pietrosella. Le parquet national antiterroriste s'est saisi des enquêtes dans la soirée.

C'est une information révélée par nos confrères de Corse-Matin. Deux nouveaux attentats signés "GCC" ont été découverts dans le même secteur à Pietrosella. Un sigle retrouvé sur les lieux de nombreux incendies criminels survenus sur l'île ces derniers mois. 

Selon nos informations, les 2 maisons se trouveraient au numéro 6 et numéro 8 chemin des myrtes à Pietrosella.

Le parquet national antiterroriste saisi 

L'information nous a été confirmée par le procureur de la République d'Ajaccio, Nicolas Septe. Il nous indique que le parquet national antiterroriste (PNAT) s'est saisi des deux enquêtes. 

La gendarmerie est chargée des investigations.

"GCC" : nouvelle organisation clandestine 

Le 7 février dernier, dans un communiqué transmis à nos confrères de Corse-Matin, une nouvelle organisation clandestine GCC pour "Ghjuventù clandestina corsa" avait annoncé sa constitution. Elle a revendiqué 17 attentats perpétrés sur l'île. 

La première action remonte, selon l'organisation, au 4 août 2022. Il s'agit de l'incendie d'une résidence secondaire située à Bastelicaccia.

Le 4 février dernier, un immeuble de trois étages en construction a été incendié à Pietrosella. Sur les murs du bâtiment incendié, plusieurs inscriptions ont été retrouvées dont le sigle GCC.

Le groupe clandestin se présente comme "le bras armé d'un mouvement révolutionnaire". "Nous marchons sur les traces du FLNC mais aujourd'hui il semble se détacher de la lutte alors c'est à nous, la jeunesse corse, de la reprendre afin de faire front à l'État français et à son mépris", écrivent les rédacteurs dans le communiqué transmis à Corse-Matin.