• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Au cœur de la fromagerie d’Antoine Fuchs, producteur de brocciu à Piana

Depuis ses 16 ans, Antoine Fuchs est éleveur caprin sur la commune de Piana. Sa spécialité : le brocciu. Depuis sa participation au salon de l’agriculture l’an dernier, son carnet de commandes ne désemplit pas.

Par France 3 Corse ViaStella

7 heures du matin, Antoine finit de traire son troupeau de 100 chèvres, seul et à la main. Le jeune homme est installé en tant qu'éleveur caprin sur la commune de Piana, depuis ses 16 ans

« Depuis tout petit je suis là-bas à la bergerie avec mes oncles et tout. Je ne me voyais pas faire autre chose. Pour moi, il n’y a pas de prix pour ça. La liberté qu’on a là, on ne l’a nulle part ailleurs. C’est ma passion. Pour moi, c’est le plus beau métier du monde », explique le berger.
Antoine fait partie des 426 adhérents de l'AOP Brocciu. Il a participé au salon de l'agriculture pour la première fois l'an dernier.



« C’est moi qui lui ai appris »


Cette année, faute de temps, il ne pourra pas s'y rendre, son carnet de commandes est plein. « J’ai vu cet été au magasin, le monde qui est venu. Ils sont venus exprès pour ça. Ils me disaient : ‘On a goûté ton fromage au salon et maintenant, on vient le goûter chez toi. On te l’achète là au magasin.’ J’ai eu plein de remerciements par message, comme quoi le fromage était excellent », précise-t-il.

En préparation ce matin-là, quatre kilos de fromage et cinq kilos de brocciu, une spécialité du village de Piana et de la famille. « C’est le bâton que fait le brocciu de Piana. C’est quand on le casse avec le bâton. Le gras va dans le brocciu, le fromage est un peu maigre. C’est moi qui lui ai appris. Mon père était berger, mon grand-père était berger, maintenant mon neveu, c’est bien. Il faut de la relève », estime Jean-Dominique Spinosi, éleveur caprin et oncle d'Antoine Fuchs. 

La fabrication terminée, Antoine part directement livrer sa production à quelques pas de la fromagerie, dans le restaurant de son frère. Actuellement, la commune de Piana compte sept bergers, tous installés en élevage caprin. À 22 ans, Antoine est le plus jeune d'entre eux.


Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus