DSP : les nouvelles offres pour les ports de Propriano et Porto-Vecchio déposées le 27 janvier

Les compagnies maritimes doivent à nouveau déposer leurs offres pour la desserte transitoire des ports de Propriano et Porto-Vecchio le 27 janvier. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
Les compagnies maritimes doivent à nouveau déposer leurs offres pour la desserte transitoire des ports de Propriano et Porto-Vecchio le 27 janvier. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Les compagnies maritimes doivent à nouveau déposer leurs offres pour la desserte transitoire des ports de Propriano et Porto-Vecchio le 27 janvier. Une première échéance avant une date clef le 14 février prochain qui concernera cette fois-ci la véritable desserte qui débute en 2021.

Par A.A avec F.A

Les marins STC de La Méridionale sont en grève depuis le 9 janvier. Ils réclament le respect de l’accord passé entre la Corsica Linea et la compagnie aux bateaux bleus au mois de juin dernier en vue du lancement de la Semop (société d’économie mixte à option prioritaire), avatar d’une compagnie régionale, prévue pour 2021. 

 


Pour la préparer au mieux, une délégation de service public (DSP) transitoire de 15 mois avait été prévue. Mais elle a connu de fortes turbulences depuis sa conception. De grèves en marchés infructueux, le transport vers les ports secondaires de l’île (Propriano et Porto-Vecchio) n’est toujours pas organisé
 

Deux minis DSP

L’Assemblée de Corse a donc décidé de couper la DSP en deux conventions, sorte de minis DSP. 
 
DSP : les nouvelles offres pour les ports de Propriano et Porto-Vecchio déposées le 27 janvier
Equipe - Florence Antomarchi ; Caroline Ceccaldi ; Anastasia Mordin.


La première, de trois mois, s’étend du 1er février au 30 avril 2020. Les compagnies candidates doivent déposer leurs offres ce lundi 27 janvier. Et comme il faut faire vite, la procédure d’attribution a été simplifiée et les décisions seront connues deux jours plus tard. 

Les candidates devront ensuite se positionner sur la seconde convention, de huit mois cette fois, établie entre le 1er mai et le 31 décembre 2020. Tout cela alors même que les compagnies sont déjà concentrées sur le 14 février. C’est à cette date qu’elles devront déposer leurs offres pour la Semop, d’une durée de sept ans.  


 

Sur le même sujet

Les + Lus