• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fermeture du CET de Vico, mais que faire des ordures de la Corse ?

Déchets : la fermeture du CET de Vico
Pierre Beretti, collectif "Pà un Pumonte Pulitu"; Michel Artily, collectif "Pà un Pumonte Pulitu" - France 3 Corse ViaStella - Marie Cristiani, Marion Fiamma

Arrivé à saturation, le centre d’enfouissement technique (CET) de Vico, en Corse du Sud a fermé ses portes vendredi renvoyant une nouvelle fois la problématique du traitement des déchets au cœur des débats, alors que la Corse enterre 180.000 tonnes d’ordures par an.

Par Grégoire Bézie / FTVIASTELLA

Avec cette fermeture, la Corse ne compte désormais plus que deux centres d'enfouissement, un par département. L’un est une structure publique, située à Viggianello en Corse du Sud et l’autre un site privé installé, à Prunelli-di-Fiumorbu en Haute-Corse.

En Corse, le traitement des déchets résiduels s'effectue uniquement par stockage en centre d'enfouissement. La Corse enfouit ainsi plus de 92 % de ses déchets ménagers. A l’horizon 2018-2019, le site de Viggianello sera à saturation et fermera également ses portes.

Actuellement, malgré une extension de leurs capacités, les deux derniers sites ne peuvent pas absorber la totalité des déchets produits par la Corse chaque année, autour des 160.000 tonnes, sur un total de 178.000 tonnes (chiffres Mai 2016 - Collectivité territoriale de Corse).

A ces 160.000 tonnes, il faut ajouter 20.000 tonnes à enfouir en provenance des déchetteries.

A défaut d’une autre solution, un nouveau CET devrait voir le jour, toujours à Viggianello. Ce projet privé, qui privilégierait le tri des déchets, fait débat, la commune n’étant pas très chaude pour être une nouvelle fois la destination des poubelles de la Corse du Sud.

De son côté, la Collectivité Territoriale de Corse a rendu un avis défavorable rappelant que l’Etat et le Syvadec, l’organisme en charge du traitement des déchets en Corse, s’étaient engagés à ce que le site de Viggianello ne soit plus exploité après 2020.

Sur le même sujet

Corse : recrutements toujours plus difficiles pour les emplois saisonniers 

Les + Lus