Peri : la viticulture relancée avec la plantation de 3 000 mètres carrés de vignes

À Peri, des vignes cultivées à l'ancienne et bio vont pousser sur une parcelle de 3 000 mètres carrés. / © Caroline Ferrer / FTVIASTELLA
À Peri, des vignes cultivées à l'ancienne et bio vont pousser sur une parcelle de 3 000 mètres carrés. / © Caroline Ferrer / FTVIASTELLA

C’est sur une parcelle de 3 000 mètres carrés, à Peri, qu’a vu symboliquement le jour une nouvelle initiative ce mercredi 27 février. Dans cette zone, où les terrains agricoles se raréfient, vont pousser de nouvelles vignes cultivées à l’ancienne et bio. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Un terrain qui vaut de l’or. Avec l’urbanisation de la périphérie ajaccienne, le propriétaire de cette parcelle de 3 000 mètres carrés aurait pu vendre, en tirer un très bon prix et une nouvelle construction serait sortie de terre. 

Mais c’est un tout autre projet qui va voir le jour à Peri : des vignes cultivées à l’ancienne et bio. « Elle ne sera pas mécanisée, tout sera fait à la main. C’est un choix pour répondre à la difficulté à la fois du terrain et aussi un choix de qualité et de production », explique Xavier Lacombe, le propriétaire. 

 
Interview Xavier Lacombe nouvelles vignes Peri
Intervenant : Xavier Lacombe, propriétaire du terrain et maire de Peri. Equipe : Caroline Ferrer ; Jennifer Cappai.

 

Partenariat 


Xavier Lacombe n’est autre que le maire de la commune, mais il insiste, il ne s’agit pas d’un projet politique, mais d’une initiative privée et personnelle en partenariat avec un vigneron installé à Peri, Laurent Costa. « Il y a beaucoup de travail manuel. Pendant les trois premières années, cette parcelle va être piochée. Le rang va être désherbé à la pioche. Après, on va lui laisser faire sa vie et voir comment elle se comporte. C’est elle qui va me dicter le travail que je dois lui donner », explique-t-il. 

 
Peri : la viticulture relancée avec la plantation de 3 000 mètres carrés de vignes
Intervenants - Xavier Lacombe, Maire de Peri ; Laurent Costa , Viticulteur ; Jean-Dominique Sandamiani. Equipe - Caroline Ferrer ; Jennifer Cappai ; Fabien Bernardini.


Le premier pied a été planté ce mercredi 27 février. Les premières vendanges pourront être réalisées dans quatre ans. Avant cette première récolte, Xavier Lacombe a déjà prévu d’investir 20 000 euros pour l’entretien de la parcelle. Il faudra attendre une vingtaine d’années avant que la vigne soit totalement rentable. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus