• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sarrola-Carcopino : une vingtaine d’agriculteurs occupe la mairie annexe

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Ce jeudi 28 mars, une vingtaine d’agriculteurs occupe la mairie annexe de Sarrola-Carcopino sous la bannière de Via Campagnola. Ils dénoncent la non mise en place d’une zone agricole protégée. 

Par France 3 Corse ViaStella

Sous la bannière de Via Campagnola une vingtaine d'agriculteurs occupe la mairie annexe de Sarrola-Carcopino depuis ce jeudi 28 mars. Ils dénoncent la non mise en place d'une ZAP (zone agricole protégée)

Un dispositif qui a demandé six ans de concertation, qui a été validé par une enquête publique et qui n'attend que la délibération du Conseil municipal. « Il reste l’étape finale, qui est en quelque sorte de mettre un tampon. Le Conseil municipal, qui avait initié la démarche avec les professionnels, doit valider le document définitif pour qu’il soit effectif. Depuis deux ans, la mairie ne le fait pas passer en Conseil municipal. Il y a des intérêts, que l’on a pu constater, sur une commune périurbaine comme l’est Sarrola : sur la spéculation immobilière, sur les promotions, les immeubles… Il est clair qu’aujourd’hui la mairie temporise pour permettre encore une spéculation », estime un des agriculteurs. 
 

Explications 


Surpris de ce mouvement, le maire confirme que la ZAP a bien été suspendue suite à la remise en cause partielle du Padduc (plan d'aménagement et de développement durable de la Corse). 

 
Sarrola-Carcopino : une vingtaine d’agriculteurs occupe la mairie annexe
Intervenants - Pierre Alessandri, Porte-parole de Via Campagnola Corse-du-Sud ; Alexandre Sarrola, Maire de Sarrola-Carcopino ; Jean-Do Franchi, Agriculteur Equipe - Florence Antomarchi ; Stéphane Lapera ; Alexandra Sebayhi.


Les agriculteurs ne comprennent pas pourquoi. Ils veulent que des élus de l'agence d'urbanisme et de la communauté d’agglomération du pays ajaccien viennent aussi s'expliquer à côté du maire. L'occupation s'annonce longue.



 

Sur le même sujet

Plus de popularité et toujours plus de dossiers à défendre pour U Levante

Les + Lus