Municipale in Campagna à Ajaccio : Jean-François Casalta

Jean-François Casalta mène la liste ajaccienne qui réunit le PNC et Corsica Libera / © viastella
Jean-François Casalta mène la liste ajaccienne qui réunit le PNC et Corsica Libera / © viastella

Jean-François Casalta est à la tête de la liste Pà Aiacciu, qui défend les couleurs de Corsica Libera et du PNC. Et croit encore en une union avec Femu, tôt ou tard, pour arriver à ravir la mairie à Laurent Marcangeli. La composition de sa liste a été rendue publique ce week-end.

Par Sébastien Bonifay

C'est de bonne guerre.

Pour Jean-François Casalta, il n'est pas question de savoir qui, de sa liste, de celle de Jean-Marc Lanfranchi, et de celle de Jean-André Miniconi, sortira en tête au premier tour. 
Ambitionner d'être la première liste nationaliste ajaccienne, c'est une chose. 
Mais à quelques semaines du scrutin, il faut voir plus grand. 

 
Élections municipales 2020 : Jean-François Casalta dévoile une partie de sa liste
Intervenants - Marina Fondacci, Commerçante, candidate sur la liste "Pà Aiacciu" ; Paul Leonetti, Candidat sur la liste "Pà Aiacciu" ; Jean-François Casalta, Tête de liste "Pà Aiacciu". Equipe - Thibault Quilichini ; Marc-Antoine Renucci ; Frédéric Guichard.
 

Pà Aiacciu. Pè a Corsica ?

"Notre objectif c'est de sortir cette ville de l'ornière. Alors on veut arriver en tête, tout court !", clame l'avocat ajaccien. 
Et ce qui suscite une telle confiance, selon lui, c'est "que les choses se passent très bien pour le moment. Nous allons encore amplifier l'effet de notre démarche, qui rencontre un écho très positif chez les ajacciennes et les ajacciens. Alors nous comptons bien l'emporter."
 

Nous avons été pour l'union avant, nous le sommes pendant, et nous le serons après - Jean-François Casalta


Mais tout discours pour galvaniser les troupes lors d'une campagne a ses limites.
Et la tête de liste de Pà Aiacciu sait bien que, passé le premier tour, "pour gagner, il faudra faire l'union".    

Cette perspective, Jean-François Casalta est l'un des rares candidats à l'accepter clairement dès aujourd'hui. 
"Nous avons toujours été pour l'union, nous l'avons été avant, nous le sommes pendant, et nous le serons après. C'est notre combat, essayer de rassembler, et fédérer des personnes autour de notre démarche. 
Nous nous tournons naturellement vers notre famille politique, les nationalistes. Mais il n'y a pas de raison pour que l'union ne soit pas possible. Elle le sera d'après tous les échos que nous entendons."


 
Jean-François Casalta face à Jean-Vitus Albertini sur notre plateau / © viastella
Jean-François Casalta face à Jean-Vitus Albertini sur notre plateau / © viastella
 

Aiacciu pà tutti milite pour l'union, mais avec qui ?

Les échos ajacciens peuvent parfois être trompeurs...

Du côté de Aiacciu in Cori, on ne fait pas mystère de ses positions à ce sujet. 
Pas d'alliance, avec quiconque. 

Et du côté de Aiacciu pà tutti, difficile d'imaginer un rapprochement avec la liste menée par Corsica Libera et le PNC. 
Jean-André Miniconi a comme premier soutien Femu in Corsica, et le mouvement de Gilles Simeoni n'est guère plus ouvert à une démarche commune. 

Une position que nul n'ignore plus depuis longtemps, tant elle a provoqué de remous dans le camp nationaliste, à Ajaccio comme à Porto-Vecchio ou à Bastia.  

 


Mais le passé a prouvé plus d'une fois que les positions de la campagne ne sont pas toujours celles d'un soir de premier tour...

Jean-François Calsalta, avec Corsica Libera et le PNC, croit en tout cas que c'est en reconduisant l'union Pè a Corsica que le camp nationaliste remportera une nouvelle victoire...
 
En attendant, peut-être, de rallier d'autres candidats à sa cause, Pà Aiacciu a fourbi ses armes. 
Et n'a pas oublié qu'il y avait une campagne à mener. 

 
La circulation à Ajaccio

 

L'argent, le nerf de la guerre

Concernant le dossier de la circulation, qui concerne toutes les ajacciennes et tous les ajacciens au quotidien, Jean-François Casalta martèle :
"La solution c'est l'arrêt du tout-voiture, on en est persuadés. Mais on ne peut pas se sortir comme ça, il faut une période de transition avant d'en arriver là, pour permettre aux usagers de se déplacer et de stationner. Mais la reconquête du centre-ville ne s'arrête pas à cela. Ca ne repose pas non plus juste sur la construction d'un nouveau parking. Il faut avant tout rendre le centre attractif, et permettre aux ajacciens de circuler entre les quartiers et le centre-ville. 
C'est de cela dont se meurt ce dernier aujourd'hui."


 

 
Mais pour mettre en places les nombreux projets de son programme, dont celui de reverdir la ville, (chaque réunion publique est l'occasion de planter un nouvel arbre) et de soutenir les commerçants, il faut des moyens. 
Des moyens qu'Ajaccio n'a pas vraiment, visiblement. 

Pour le leader de Pà Aiacciu, pas question d'augmenter les impôts.

Il faut avant tout mieux gérer les dépenses. 
En renonçant au projet de téléphérique, par exemple. 
"Ce n'est pas un dossier sérieux. Il est même délirant. Les 30 millions qui devraient y être affectés, il faut les garder, pour les investir dans des endroits qui sont vitaux pour le développement de la ville". 

 
Intégralité de l'entretien accordé par Jean-François Casalta à Jean-Vitus Albertini


Le premier tour se déroule le 15 mars prochain.


 

Composition de la liste Pà Aiacciu

  1. Jean-François Casalta
  2. Vannina Angelini-Buresi
  3. Paul Leonetti
  4. Julia Tiberi
  5. Jean-Michel Simon
  6. Marina Fondacci
  7. Basile Paoli
  8. Marie-Luce Arnaud
  9. François Bernardi
  10. Laura Maria Poli
  11. Tumasgiu d'Orazio
  12. Véronique Sciaretti
  13. Tony Fieschi
  14. Angélique Degiovanni
  15. Gilles Danesi
  16. Cathy Bartoli
  17. Sampieru Andreani
  18. Rosana Pasquali
  19. Mario Annoot
  20. Laetizia Nega
  21. Albert Gabrielli
  22. Laetitia Leca
  23. Patrick Altana
  24. Laetitia Leonetti-Palmas
  25. Jean-Toussaint Mattei
  26. Denise Fogacci
  27. Jacky Rossi
  28. Pascale Giovannai
  29. Jean-Marc Brandizi
  30. Dominique Luccioni
  31. Anghjulamaria Ottavi
  32. Sonia Da Rocha
  33. Pascal Zagnoli
  34. Agnès Papadacci Stephanopoli
  35. Sauveur Scotto
  36. Christiane Chiozza
  37. Dumè Catalini
  38. Marie-Jeanne Angelini
  39. Pierre-Joseph Bucchini
  40. Mélanie Poggi
  41. Pierre-Jean Galeani
  42. Pascal Tomasi
  43. Joseph Zicchina
  44. Marylou Sabaini
  45. Pierrot Lucci
  46. Essebi Rafiah
  47. Sacha Risso
  48. Maria Santoni
  49. Patrice Bordez

Sur le même sujet

Les + Lus