Propriano : deux véhicules incendiés devant les locaux techniques de la mairie

Deux véhicules ont été incendiés cette nuit devant les locaux techniques de la mairie de Propriano, en Corse-du-Sud. Une partie de l'entrepôt a été touchée. 

Le feu s'est propagé sur la façade des locaux techniques de la mairie de Propriano.
Le feu s'est propagé sur la façade des locaux techniques de la mairie de Propriano. © Lionel VADAM / MaxPPP

Les pompiers ont été alertés cette nuit à 2h50 du matin pour un incendie devant les locaux techniques de la mairie de Propriano, en Corse-du-Sud.

Un camion de ramassage des ordures de la communauté des communes et une voiture ont été incendiés. Les flammes se sont propagées sur une partie de la façade de l'entrepôt de la mairie. 

Le feu a pu être circonscrit par les dix pompiers sur place. Les deux véhicules ont été totalement calcinés.

La piste criminelle privilégiée

"L'origine du sinistre est sans doute criminelle", témoigne Carine Greff, procureure de la République de Corse-du-Sud. La brigade de recherche de Sartène est saisie, la cellule d'identification criminelle (CIC) est actuellement sur place.

Multiplication des incendies d'origine criminelle en Corse

Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio et candidat LREM aux élections territoriales, a réagi dans un communiqué : "Je condamne fermement l'incendie criminel qui a visé les deux camions de collecte des déchets de la Communauté des Communes du Sartenais-Valinco-Taravo, présidée par mon colistier José-Pierre Mozziconacci".

"De tels actes se produisent avec une récurrence très inquiétante partout sur notre île", poursuit-il. "J'appelle donc les pouvoirs publics à la plus grande diligence dans le traitement des enquêtes inhérentes à ces méfaits pour trouver rapidement les auteurs et les traduire devant la justice".

Les incendies touchant les véhicules de ramassage des déchets se multiplient en Corse. Fin février, quatre camions avaient été totalement détruits à Monticello. Un sinistre illustrant la "guerre des déchets" selon le collectif Maffia no a vita iè. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers